On avait quitté notre gallois préféré avec le très barré In The Pink of Condition en 2015. On le retrouve cette année avec le très barré sur le label de Jeff Barrett avec l’excellent I Romanticize.

A cheval entre les Super Furry Animals et les Gorky’s Zygotic Mynci, H. Hawkline publie son deuxième album et gère toujours tranquillement l’héritage des Beatles et de Syd Barrett.
H.Hawkline (Huw Evans dans le civil) est donc parti à Los Angeles chez Samur Khouja pour enregistrer ce nouvel album avant de revenir chez lui, au Pays de Galles, pour enregistrer les voix. Co-produit par Samur et Cate Le Bon, I Romanticize est une version hallucinée de 40 ans de pop. Il y a Alice au Pays des Merveilles et il y a H.Hawkline qui se promène dans les rayons du H.M.V. de Cardiff après avoir dégusté un space cake avec son thé.
Ce gallois prend un malin plaisir à passer à la moulinette psychédélique tout ce qu’il est écrit et force est de constater que c’est une franche réussite. Les déçus de Metronomy peuvent se réfugier dans leur chambre et écouter Love Matters à l’infini. Ils seront satisfaits.

H.Hawkline ‘Engineers’

« Certains mots et leur signification, comme amour, au revoir, le temps, tu, sont inévitables, mais tu peux toujours essayer de les habiller avec de nouveaux vêtements » écrit H. Hawkline à propos de ce disque. Pour nous, c’est un grand bonjour avec beaucoup d’amour.

H.Hawkline - I Romanticize

Retrouvez nos articles relatifs à H.Hawkline :

I Romanticize de H. Hawkline est disponible via Heavenly Records/PIAS.
H. Hawkline sera en concert les :

  • 5 juillet @Worldwide Festival (Sète)
  • 7 juillet @Eurockéennes (Belfort)
  • 19 juillet @Bataclan (1ère partie de Devendra Banhart)

H.-Hawkline-I-Romanticize

Tracklist : H. Hawkline - I Romanticize
  1. Means That Much
  2. Engineers
  3. Love Matters
  4. Television
  5. Last Days in the Factory
  6. Salt Cleans
  7. My Mine
  8. Impossible People
  9. Cold Cuts
  10. Last Thing On Your Min

H. Hawkline – I Romanticize
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

H. Hawkline

H. Hawkline

Huw Gwynfryn Evans est lucide. Son patronyme étant peu vendeur, ce beau gallois a décidé de prendre le pseudo de H. Hawkline. H. Hawkline

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.