On avait quitté notre gallois préféré avec le très barré In The Pink of Condition en 2015. On le retrouve cette année avec le très barré sur le label de Jeff Barrett avec l'excellent I Romanticize.

A cheval entre les Super Furry Animals et les Gorky’s Zygotic Mynci, H. Hawkline publie son deuxième album et gère toujours tranquillement l’héritage des Beatles et de Syd Barrett.
H.Hawkline (Huw Evans dans le civil) est donc parti à Los Angeles chez Samur Khouja pour enregistrer ce nouvel album avant de revenir chez lui, au Pays de Galles, pour enregistrer les voix. Co-produit par Samur et Cate Le Bon, I Romanticize est une version hallucinée de 40 ans de pop. Il y a Alice au Pays des Merveilles et il y a H.Hawkline qui se promène dans les rayons du H.M.V. de Cardiff après avoir dégusté un space cake avec son thé.
Ce gallois prend un malin plaisir à passer à la moulinette psychédélique tout ce qu’il est écrit et force est de constater que c’est une franche réussite. Les déçus de Metronomy peuvent se réfugier dans leur chambre et écouter Love Matters à l’infini. Ils seront satisfaits.

H.Hawkline ‘Engineers’

« Certains mots et leur signification, comme amour, au revoir, le temps, tu, sont inévitables, mais tu peux toujours essayer de les habiller avec de nouveaux vêtements » écrit H. Hawkline à propos de ce disque. Pour nous, c’est un grand bonjour avec beaucoup d’amour.

H.Hawkline - I Romanticize

Retrouvez nos articles relatifs à H.Hawkline :

I Romanticize de H. Hawkline est disponible via Heavenly Records/PIAS.
H. Hawkline sera en concert les :

  • 5 juillet @Worldwide Festival (Sète)
  • 7 juillet @Eurockéennes (Belfort)
  • 19 juillet @Bataclan (1ère partie de Devendra Banhart)

H.-Hawkline-I-Romanticize

Tracklist : H. Hawkline - I Romanticize
  1. Means That Much
  2. Engineers
  3. Love Matters
  4. Television
  5. Last Days in the Factory
  6. Salt Cleans
  7. My Mine
  8. Impossible People
  9. Cold Cuts
  10. Last Thing On Your Min

H. Hawkline – I Romanticize
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

H. Hawkline

H. Hawkline

Huw Gwynfryn Evans est lucide. Son patronyme étant peu vendeur, ce beau gallois a décidé de prendre le pseudo de H. Hawkline.

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]