Originaires de Rouen, Popping Hole ne donne pas une réponse de normand à la fameuse question : « Aimez-vous la pop ? » Ils ont passé leurs week-ends à dévorer la discographie des Kinks et à écouter jusqu’à plus soif les chansons des Zombies. Et puis ils ont décidé de voler de leurs propres ailes. Les voilà donc avec un nouvel EP dont le titre a tout d’une profession de foi.
A vous de jouer Messieurs.

Vous êtes originaires de Rouen… C’est important pour vous ? Cela signifie quelque chose ?

Notre origine rouennaise n’est pas quelque chose qu’on revendique à tout prix, finalement on se sent peut-être plus proches de l’esthétique pop qu’on peut retrouver chez pas mal de groupes caennais… malgré tout on est fiers de nos gloires locales, que ce soit des groupes disparus comme les Dogs, ou en activité comme Tahiti 80.
C’est peut-être idiot mais le sentiment d’identification qu’on a pu ressentir pour ces groupes est certainement plus fort, et leur succès a ouvert la voie. Ils ont montré à tous les petits gars de la région comme nous qu’il est possible de faire quelque chose.

Comment s’est déroulé l’enregistrement de votre EP ?

Nous avons fait les prises pendant l’été 2017 par nos propres moyens, en enregistrant batterie/basse/guitare en conditions live. On a simplement ajouté quelques parties additionnelles et les voix, et on a confié les pistes à Laurent Collat pour mixer et produire tout ça, encore une gloire locale. Il a mixé le dernier >Dominique Dalcan, Temperance, qui a gagné une victoire de la musique cette année). Il nous avait accompagné un an lors de notre parrainage par le 106 (la SMAC de la région rouennaise) et connaissait donc très bien notre esthétique.

Popping Hole – Over

Vous êtes, dixit votre page Facebook, influencés par la Pop 60's... Vous pouvez être plus précis ?

On adore cette période qui regorge de groupes de pop avec un sens mélodique très très développé, et un sens de l’harmonie vocale qu’on retrouve moins chez les groupes de pop des décennies suivantes, à quelques exceptions près... Sans vouloir copier les Zombies ou les Beach Boys, on essaie souvent de placer ces 2 ingrédients là dans nos chansons, une bonne mélodie et de jolis chœurs.

Quelle est l'histoire d'Over ?

Over parle de rupture amoureuse, du fait de l’accepter et de passer au dessus.
C’est un peu le thème commun à quasi toutes les chansons du disque, le fait de dépasser une situation douloureuse, de la surmonter. Le titre de l’Ep, Getting over et le visuel de la pochette autour du saut de haies illustrent cela aussi.

Quel est votre programme pour cet été ?

On a une petite tournée qui nous attend juste avant l’été pour présenter le disque et dès la fin juin on aura une date en Allemagne, un festival en juillet (Le murmure du son) sur la côte normande, et quelques concerts ça et là. On a aussi au moins un autre clip à sortir prochainement, et un nouveau titre qui sortira pour Polaroïds Rock, une compile Havraise. On va profiter surtout pour travailler de nouvelles compos, monter un nouveau set et on espère prendre un peu de vacances aussi!

Top 5

Votre album préféré de 2017 ?

Some Any New, de Xavier Boyer, nous a mis une bonne claque l’année dernière.

2) L'album que vous attendez le plus en 2018 ?

Pour changer, le nouveau Tahiti 80, les quelques personnes que l’on connaît qui ont pu en écouter un bout nous disent qu’il va être top...

3) Haute ou Basse Normandie ?

Joker...La Normandie unifiée ?!

4) Oasis ou Blur ?

On aime bien Oasis mais Blur était quand même carrément plus frais et créatif !

5) Votre endroit préféré sur Terre pour voir un concert ?

Le Paradiso à Amsterdam ! On y a déjà passé de bonnes soirées...!

Getting Over des Popping Hole sera publié le 27 avril 2018.

Popping Hole - Getting Over

Tracklist

Popping Hole - Getting Over
  1. Day After Day
  2. Over
  3. Gentle Breeze
  4. No Matter (it’s OK)