[EXCLU] Vidéo : Glass Museum – WU

Ils sont deux et c'est aussi le titre de leur EP qui sort ce 15 mai. Glass Museum est un duo instrumental de Tournai et ils risquent de faire tourner les têtes au delà de la Belgique.

On connaissait Aufgang, voilà que déboule Glass Museum dans un registre peut être un peu plus romantique. Avec WU (Wallon underground ?), on plonge dans un noir et blanc profond, suave qui rappelle les touches bicolores du piano d’Antoine Flipo (Uncle Waldo, Gustave Brass Band) lardées de raies de lumière qui évoquent les baguettes du batteur Martin Grégoire (Perils Of Penelope, Rince-Doigt). WU nous donne à voir, à ressentir des émotions multiples, de l’intime au solennel pour une histoire sans paroles mais pas sans fièvre et affres avec deux musiciens qui ne font qu’un.

Glass Museum - Deux

Tracklist : Glass-Museum - Deux
  1. Opening
  2. Shadow's Faces
  3. Tribal Coffee
  4. WU
  5. Waves
  6. Electric Silence

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « [EXCLU] Vidéo : Glass Museum – WU »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Elysianfields Vincent Assi

Aux champs Élysées

Que peut bien encore nous donner la voix langoureuse et charnelle de Jennifer Charles et d’Elysian Fields ? Et bien du sang sur les ronces !
Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.

Plus dans Son du jour

Ff-quelquepartfeat-luiza

Vidéo : Féfé – Quelque part feat. Luiza

Féfé saute en parachute depuis son récent Hélicoptère. On rêve tous de ce quelque part mais l’on se contente d’un quotidien où l’on a plus qu’a être amoureux comme des cons.
Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.