Est-ce que Stella Donnelly allait nous décevoir ? L’australienne, révélée par l’EP Trush Metal en 2017 passe par la case album et se doit de confirmer tout le bien que l’on pense d’elle.

Beware of the Dogs possède treize morceaux, soit autant de nouvelles écrites par Donnelly contre le patriarcat et les… connards. Avec son délicieux accent australien et sa jovialité, Stella Donnelly reprend les choses là où elle les avait laissées avec son EP et part de nouveau en croisade contre tous les machos et les neuneus de la braguette. On écoute donc d’un air amusé les chansons de cette australienne qui doit autant à l’école écossaise qu’à l’école australienne. Portée par Julia Jacklin et dépassant par la droite Courtney Barnett, ‘Done’ sort le disque qu’on espérait depuis quelques mois.

Stella Donnelly – Tricks

On croisera donc la masculinité toxique et un vibromasseur, le passé colonial de l’Australie et ses crimes… Et surtout on écoutera d’un air grave ces treize morceaux ludiques qui font plus que le boulot.

Stella Donnelly – Beware of the Dogs

Beware of the Dogs de Stella Donnelly est disponible chez Secretly Canadian. Stella Donnelly sera en concert le 17 mars 2019 à La Lune des Pirates (Amiens) en première partie de Yak et le 18 mars 2019 au Pop Up du Label (Paris).

Stella Donnelly - Beware

Tracklist : Stella Donnelly - Beware of the Dogs
  1. Old Man
  2. Mosquito
  3. Season's Greetings
  4. Allergies
  5. Tricks
  6. Boys Will Be Boys
  7. Lunch
  8. Bistro
  9. Die
  10. Beware of the Dogs
  11. U Owe Me
  12. Watching Telly
  13. Face It

Stella Donnelly – Beware of the Dogs4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Yak

Yak attack

En quelques mois Yak a réussi à mettre tout le monde d’accord. De Jack White à Jason Pierce de Spiritualized, de Fat Possum à Third Man Records, tout le monde écoute le rock franc du collier de ces trois londoniens.

Donnelly donne le la

Stella Donnelly nous avait ébloui avec Trush Metal en 2018. Elle devrait poursuivre sur la même lancée avec son premier album, Beware of the Dogs.
Stella Donnelly

Bon appétit Stella Donnelly !

Et the nex big thing is… Stella Donnelly ! Désormais signée chez Secretly Canadian (Jason Molina, Damien Jurado), l’Australienne débarque bientôt en France et s’apprête à rééditer son premier EP.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…