Catégories
Chroniques d'albums

DYGL – Songs of Innocence & Experience

Les Japonais de DYGL nous avaient impressionné en 2017 avec un premier album très efficace, Say Goodbye to Memory Den et avait calmé la concurrence avec leur prestation scénique au TINALS 2018. Et en 2019 ? Ils décident de confirmer tout le bien que l’on pense d’eux avec Songs of Innocence & Experience, un deuxième délicat et aussi ficelé que le rôti du dimanche.

Les DYGL ne font décidément rien comme personne. En 2017, ces quatre Japonais, produit par un Strokes, reprenaient à leur compte l’héritage de Cast laissé à tort en jachère et envoyaient tout le monde sur la piste de danse grâce à des morceaux foutrement jouissifs.
Avec ce nouveau disque, ils font mieux que U2 en mettant en ligne directement leur album avant sa mise en vente chez les disquaires.
Chaperonnés par Rory Atwell (The Vaccines, Veronica Falls), DYGL affine son jeu et prend des chemins de traverse.
La première partie du disque est résolument calme et fait dans le mid-tempo délicat. Au lieu de débouler sur la piste et de danser comme en 1995, on se rassoit et on savoure la nouvelle passion de Nobuki Akiyama, la plume qui écrit toutes les chansons de DYGL (et qui les chante). On se relève à partir de Bad Kicks, on remet le son et on file se déhancher comme au bon vieux temps.

https://www.youtube.com/watch?v=ZDQY85s8niE&lc=Ugz7DD6vsTTy20dfwwh4AaABAg

Songs of Innocence & Experience de DYGL sera disponible le 3 juillet 2019 chez Hard Enough.


Tracklist : DYGL - Songs of Innocence & Experience
  1. Hard To Love
  2. A Paper Dream
  3. Spit It Out
  4. An Ordinary Love
  5. Only You (An Empty Room)
  6. Bad Kicks
  7. Don't You Wanna Dance In This Heaven?
  8. As She Knows
  9. Nashville
  10. Behind the Sun

DYGL – Songs of Innocence & Experience4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Say Hello To DYGL

Le meilleur groupe de rock anglais… est japonais. DYGL, produit par Albert Hammond Jr. des Strokes et par Gus Oberg, sera en France le temps d’une date en première partie de Bad Suns.
TINALS 2017 © Fabrice Buffart

Convivial TINALS 2018 !

SK* a déjà évoqué la phénoménale programmation du TINALS 2018 qui aura lieu du 1er au 3 juins 2018 à laquelle se sont rajoutés The queen of Bounce, Big Freedia et les cataclysmiques Idles pour clore le festival.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…