Catégories
Chroniques d'albums

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu

Baptiste W. Hamon. Pas Benoit, ni Marcel ! Baptiste W. Et dans le nouvel Hamon, tout est bon !

Ce deuxième disque après L’Insouciance en 2016 et une poignée de très bons EP est comme une libération. Biberonné à Townes Van Zandt et au petit-chablis, il sort un très grand cru. Chanter en français comme s’il était américain, chanter en anglais en étant français, Baptiste W. Hamon réussit cette gageure avec une étonnante facilité. Ses mots coulent simplement, directement, familièrement. “Créer, c’est toujours parler de l’enfance.” disait Jean Genet. Baptiste W. Hamon revient sur ses terres chablisiennes pour se souvenir. Soleil, Soleil Bleu évoque les origines, l’âge des possibles, l’âge des promesses sur une mélodie du bonheur. Mais point de mélancolie chez ce garçon qui avance et évolue avec Je brûle, un titre quasi pop et quasi parlé, composé avec Mark Daumail (Cocoon), « une contemplation heureuse, lointaine, isolée, dans l’Yonne, au Texas, en Norvège… L’espoir de l’amour – les rêves du passé. » Il se raconte et décrit l’impossible, cet état amoureux quand on irradie radicalement de l’intérieur. Coming Home sonne comme le meilleur H-Burns mais quand surgit le grave Hervé en duo avec Miossec, déjà croisé sur l’EP Quitter l’enfance, on sent immédiatement que l’on tient une immense chanson. Cet hommage à un ami libre, disparu volontaire fait frissonner et l’on aimerait avoir une telle épitaphe. Heureusement, un Bloody Mary vient nous griser avec son saxophone en liberté. L’amour oscille, varie, fluctue entre espoir (J’aimerais que tu reviennes) et félicité (Comme on est bien), on s’abandonne avec Mon capitaine (avec le grand Will Oldham) et quand surgit le visage des anges il est temps refermer ce disque éblouissant pour ceux qui aiment l’ombre et la lumière, « les chansons de départs, de retours, d’avancée, toujours ».

Baptiste W. Hamon – Coming Home (Texas Live Session)

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu

Tracklist : Baptiste W.Hamon - Soleil, Soleil Bleu
  1. Soleil
  2. Soleil Bleu
  3. Je Brule
  4. Coming Home
  5. Hervé avec Miossec
  6. Bloody Mary
  7. J'aimerais Tant Que Tu Reviennes
  8. Comme On Est Bien
  9. Mon Capitaine avec Will Oldham
  10. Le Visage Des Anges

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu4.0
8/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.
Melba & Baptiste W.Hamon © Fabrice Buffart

Photos : Melba + Baptiste W.Hamon @ Nouvelles Voix | 12.11.2018

Soirée intime à la mairie d’Arnas pour la première soirée du festival Nouvelles Voix en Beaujolais avec la l’énergie tricolore débordante de Melba et la tendresse folk chablisienne de Baptiste W.Hamon. Retour sur cette soirée avec les images de Fabrice Buffart.
Angele (c) Charlotte Abramow

Nouvelles Nouvelles voix !

C’est déjà la 14ème édition du festival Nouvelles Voix en Beaujolais, le festival qui ravit notre cœur et notre mois de novembre souvent gris. Avec 21 artistes, 10 lieux, 7 jours de concerts dans les communes de Villefranche, Gleizé, Arnas, Limas, Jassans-Riottier. Top départ : ce soir !
Yellow - Batard

[EXCLU] Les Water Cover(s) de Yellow #1

Il parait que Yellow inquiète les parents jusqu’à la jaunisse. Mais il s’agit ici d’un autre Yellow, d’un artiste qui sillonne les scènes hexagonales et qui mêle folk et blues avec classe.

Plus dans Chroniques d'albums

The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.