Let’s Go Theo Lawrence !

THEO LAWRENCE
Après l'excellent Homemade Lemonade, Theo Lawrence ne boit pas du petit lait et pousse la porte de notre salon avec Sauce Piquante (une référence à Jimmy Newman). Plus resserré, ce disque impressionne par le savoir-faire de ce garçon et donne une furieuse envie de danser et d'oublier le reste.

Première question qui peut paraître totalement idiote… Où sont les passés les The Hearts ?

Theo Lawrence : Ils sont toujours là ! Olivier et Thibaut sont présents. La nouveauté réside au niveau du batteur et du claviériste. Il y a eu deux départs. Tout cela correspondait à un moment où j’avais de nouvelles envies, un nouveau répertoire. Tout cela ne correspondait pas à l’approche de l’ancien groupe. On est resté très amis. Ils ont un nouveau projet.

Sur la pochette de Sauce Piquante, il n’y a pas les The Hearts mais uniquement Theo Lawrence…

C’est l’envie de faire ce que je voulais vraiment faire. Je ne voulais pas faire de concessions. Je voulais avoir les mains libres sur l’artistique. Je suis d’ailleurs assez admiratif des groupes qui arrivent à aller dans la même direction sur la durée. Là je voulais chanter mes chansons.

Tu es parti enregistrer ce disque en Géorgie chez Mark Neill, le producteur des Black Keys. Comment l’as-tu rencontré ? Via Internet ?

Oui, tout bêtement. Je lui ai envoyé un mail. Son adresse mail est accessible. Pas besoin de chercher pendant 10 heures. Il m’a répondu dans les cinq minutes. Je l’avais découvert avec les Black Keys… Il a fait beaucoup de disques. Il a son mode de fonctionnement qui donne son son. Il ne s’adapte pas aux groupes. Il a sa manière de faire. C’est sa marque de fabrique. Quand tu arrives chez lui, tu n’as pas le choix. Il a joué un rôle important sur les arrangements…

Theo Lawrence – Prairie Fire

Tu l’as découvert via les Black Keys ?

Oui. J’ai découvert par la suite qu’il avait participé à des disques que j’aime beaucoup.

Il ne s’adapte pas aux groupes ?

Oui c’est sa force. Il est comme, toutes proportions gardées, Phil Spector. Ou même Richard Swift ou des producteurs de la Motown. Quand tu arrives chez lui, tu sais qu’il va avoir son avis sur ton son. C’est la première fois qu’on travaillait de cette manière là avec un producteur.

C’est au final ta seule concession sur ce disque…

Il y a en effet aucune concession par rapport au choix des morceaux. On a fait notre musique sans chercher à plaire. On a tenté de se rapprocher d’un feeling, de nos influences.

Combien de temps cela a pris ?

On a mis deux semaines à enregistrer quinze morceaux. Il nous a envoyé une première série de mixs. On a trouvé qu’il y avait un peu trop de reverb. On a réduit la liste des morceaux qu’on avait enregistré chez lui et nous sommes arrivés à sept. Nous sommes donc retournés en studio à Paris, deux mois plus tard, pour quelques morceaux. En deux jours, on a tout réalisé. Le génie de production de Mark Neill n’était pas là. On a enregistré live, même la voix… Ce que nous n’avions pas pu faire en Géorgie.

Mark Neill a refusé ?

Oui. Il a une approche très « old school ». Il n’était pas chaud pour enregistrer live. On a donc fait quelques morceaux sans lui.

Le disque a été enregistré en analogique ?

Il a fonctionné toute sa vie en analogique. Il a travaillé avec un seul micro pendant 20 ans. Il a mis des années à passer à 4 pistes. Depuis 10 ans, il utilise le système Radar, l’ancêtre de Pro-Tools. C’est développé par une entreprise canadienne. Pour lui, c’est l’équivalent de l’analogique. Tu travailles donc de la même manière. On enregistre une chanson en entier. On avait le droit à deux ou trois prises par morceaux. Il est très exigeant et a l’habitude de travailler avec d’excellents musiciens. Il fallait donc être bon tout de suite. Et il n’aime pas perdre son temps.

Et la photographie que tu as utilisée pour la pochette ? Quelle est son histoire ?

Elle a été prise à Nashville par Alysse Gafkjen. J’aime son travail.

Une photographie argentique ?

Totalement.

Theo Lawrence - Sauce Piquante

Sauce Piquante de Theo Lawrence est disponible chez Tomika/BMG.
Theo Lawrence sera en concert le 28 janvier à La Maroquinerie (Paris) et en tournée dans toute la France.

Theo Lawrence - Sauce Piquante

Tracklist : Theo Lawrence - Sauce Piquante
  1. The Worst In Me
  2. Baby Let’s Go Down to Bordeaux
  3. Petit cœur
  4. Evangeline
  5. Come On Back To My Love
  6. Judy Doesn’t Live There Anymore
  7. In the Back of My Mind
  8. N.O.I.S.E
  9. Lonely Together
  10. Prairie Fire
  11. Adelita
  12. They Don’t Like Me (Where I’m From)

Theo Lawrence en concert.
DateLieuTickets
12
Avr
2023

La Boule Noire

Paris (FR)
TICKETS
13
Avr
2023

La Boule Noire

Paris (FR)
TICKETS
14
Avr
2023

La Boule Noire

Paris (FR)
TICKETS
21
Mai
2023

Dabadaba

Donostia-san Sebastián (Spain)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.
Someone – I Guess I’m Changing

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »

Plus dans Interviews

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.