Catégories
Chroniques d'albums

Greg Dulli – Random Desire

Greg Dulli n’a jamais déçu. Que ce soit avec les Afghan Whigs ou The Twilight Singers ou encore avec Mark Lanegan le temps de The Gutter Twins. Ce n’est pas avec son premier album solo que la déception va pointer le bout de son nez.

Pour la première fois de sa (longue) carrière, Greg Dulli s’est retrouvé seul. Depuis la sortie du premier disque des Afghan Whigs en 1988, Dulli avait toujours ressenti le besoin d’être accompagné par un groupe pour nous chanter son rock gorgé de soul. Avec Random Desire, Dulli fait du Dulli. Aucun péril dans la demeure. Bordé par Nick Cave, influencé par les Doves, Greg Dulli reste cet écrivain prolifique qui sait vous retourner avec une chanson, une intention, une note. It Falls Apart fera rougit de plaisir les fanatiques de Black Love et A Ghost fera tomber en pâmoison les fans des Bad Seeds.

Greg Dulli – Pantomima

Le constat reste au final toujours le même. Dulli reste une des plus belles plumes du rock américain. Il serait temps de s’en apercevoir.

Greg Dulli - Random Desire


Random Desire de Greg Dulli est disponible chez Royal Cream/BMG.

Greg Dulli - Random Desire

Tracklist : Greg Dulli - Random Desire
  1. Pantomima
  2. Sempre
  3. Marry Me
  4. The Tide
  5. Scorpio
  6. It Falls Apart
  7. A Ghost
  8. Lockless
  9. Black Moon
  10. Slow Pan

Greg Dulli – Random Desire4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Greg Dulli – Random Desire »

Concernant la qualité des compositions de Dulli, je partage : elles sont d’une qualité supérieure à la moyenne. En revanche, sa voix ne m’accroche pas complètement. C’est peut-être là que ça coince un peu. Elle manque de charisme ou d’originalité. Mais je vais écouter cet album.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Nick Cave - Cosmic Dancer

Dancing King !

Il y a des chansons ‘madeleine’ et sans doute Cosmic Dancer de T. Rex en fait partie. Mais quand c’est Nick Cave qui s’y colle surtout en ce moment cela revêt une autre dimension, from the womb to the tomb, d’autant que l’initiateur de ce projet d’hommage à Marc Bolan, le producteur Hal Willner est…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Greg (tombe) Dulli

On a connu Greg Dulli dans les The Afghan Whigs, The Gutter Twins, The Twilight Singers et comme invité du premier Foo Fighters. On le connaitra désormais en solo avec l’arrivée de Random Desire.
Theo Lawrence

Bang Bang, Theo Lawrence shot me down

L’année 2018 fut une année formidable pour Theo Lawrence and The Hearts. Porté par le rock suave et élégant de Homemade Limonade, le public a bu comme du petit lait les paroles de ce garçon passionnant. SK* a passé l’année à le suivre. Il était donc logique de le rencontrer pour sa dernière date de…

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.