Greg Dulli – Random Desire

Greg Dulli n'a jamais déçu. Que ce soit avec les Afghan Whigs ou The Twilight Singers ou encore avec Mark Lanegan le temps de The Gutter Twins. Ce n'est pas avec son premier album solo que la déception va pointer le bout de son nez.


Pour la première fois de sa (longue) carrière, Greg Dulli s’est retrouvé seul. Depuis la sortie du premier disque des Afghan Whigs en 1988, Dulli avait toujours ressenti le besoin d’être accompagné par un groupe pour nous chanter son rock gorgé de soul. Avec Random Desire, Dulli fait du Dulli. Aucun péril dans la demeure. Bordé par Nick Cave, influencé par les Doves, Greg Dulli reste cet écrivain prolifique qui sait vous retourner avec une chanson, une intention, une note. It Falls Apart fera rougit de plaisir les fanatiques de Black Love et A Ghost fera tomber en pâmoison les fans des Bad Seeds.

Greg Dulli – Pantomima

Le constat reste au final toujours le même. Dulli reste une des plus belles plumes du rock américain. Il serait temps de s’en apercevoir.

Greg Dulli - Random Desire


Random Desire de Greg Dulli est disponible chez Royal Cream/BMG.

Greg Dulli - Random Desire

Tracklist : Greg Dulli - Random Desire
  1. Pantomima
  2. Sempre
  3. Marry Me
  4. The Tide
  5. Scorpio
  6. It Falls Apart
  7. A Ghost
  8. Lockless
  9. Black Moon
  10. Slow Pan

Greg Dulli – Random Desire
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Greg Dulli – Random Desire »

Concernant la qualité des compositions de Dulli, je partage : elles sont d’une qualité supérieure à la moyenne. En revanche, sa voix ne m’accroche pas complètement. C’est peut-être là que ça coince un peu. Elle manque de charisme ou d’originalité. Mais je vais écouter cet album.

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.