Catégories
Chroniques d'albums

Honey Harper – Starmaker

Rien ne va dans le monde mais tout va bien en Georgie qui est en passe de devenir l’État le plus important des États-Unis. Après le Super Tuesday, après la reformation des Black Crowes, le quatrième état américain fêtera la sortie de Starmaker, le premier album d’Honey Harper.

Un vent de renouveau souffle sur la country. Après la version glam-sexy d’Orville Peck, voici la country rêveuse de Mister Harper. Co-écrit avec sa femme Alana Pagnutti, enregistré à Paris avec Sébastien Tellier) à Budapest (pour les cordes) et à Londres, ce premier album devrait séduire ceux qui n’ont pas trouvé leur compte avec Peck.

Honey Harper – Something Relative

Honey Harper n’est pas un lapin de six semaines. Avant de faire le crooner rêveur, il a évolué dans des groupes shoegaze. Et c’est peut-être là que se trouve la clef de ses jolies chansons qui évoquent autant Atlanta qu’OXford.

Starmaker de Honey Harper sera disponible le 6 mars 2020 chez ATO Records/Pias.
Honey Harper sera en concert le 24 mars 2020 au Hasard Ludique (Paris).

Honey Harper - Starmaker

Tracklist : Honey Harper - Starmaker
  1. Green Shadows
  2. In Light Of Us
  3. The Day It Rained Forever
  4. Something Relative
  5. Tired Tower
  6. Suzuki Dreams
  7. Vaguely Satisfied
  8. Someone Else's Dream
  9. Tomorrow Never Comes
  10. Strawberry Lite
  11. Starmaker

Honey Harper – Starmaker4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

La vie des Other Lives

Jesse Tabish et ses Other Lives mettent fin à quatre ans de silence en annonçant la sortie d’un nouveau disque et en mettant en ligne un single. Joie et bonheur.

Temples sacrés !

Après un départ tonitruant (Sun Structures), les Temples ont réussi à creuser l’écart avec les autres groupes et le public en 2017 avec le disque Volcano. Et dans le rock, raccrocher les wagons est quasiment impossible. Pas pour les Temples qui reviennent à leurs premiers amours avec Hot Motion.

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.
Natalie Prass

Presse toi d’aller voir Prass !

Marquée elle aussi par la présidence Trump, Natalie Prass a sorti avec The Future and The Past le disque le plus cool de l’année. Elle sera en concert le 25 novembre prochain au Café de la Danse. Si vous êtes cool, ce concert est fait pour vous.
Okkervil River

L’instant karma d’Okkervil River

On se posait pas mal de questions quant au devenir de Will Sheff depuis la parution d’Away, le huitième album d’Okkervil River (2016). Comment donner une suite à un tel disque ? Comment se relever après avoir écrit le plus beau disque triste de ces dix dernières années ?
Okkervil River - Don't Move Back To LA

Okkervil River garde le moral

C’est la meilleure nouvelle du mois de février : Okkervil River est déjà de retour moins de deux ans après la parution d’Away.

Plus dans Chroniques d'albums

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.