De biens Belles Journées

L’an denier pour sa première édition, le festival Les Belles Journées à Bourgoin-Jallieu n’avait pas bénéficié de la clémence des cieux avec pourtant une programmation de très grande qualité axée sur la scène française indépendante. Malgré la pluie, Isaac Delusion avait ambiancé le parc des Lilattes dans un final époustouflant.

Rover animé

« Ceux qui rêvent éveillés ont connaissance de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis. Dans leurs brumeuses visions, ils attrapent des échappées de l’éternité et frissonnent, en se réveillant, de voir qu’ils ont été un instant sur le bord du grand secret. » professait Edgar Allan Poe.

La beauté parfaite de Pauline Drand

Après avoir adapté en français Nick Drake, Pauline Drand reprend son chemin de prêcheuse folk et a décidé de s’attaquer à l’impossible : mettre en musique des poèmes inédits de Karen Dalton. Et c’est plus qu’une réussite !