Bill Callahan ne nous prend pas pour des pigeons

© Louis Teyssedou
Bill Callahan accélère méchamment le rythme. Pendant des années, notre héros était réglé comme une horloge suisse et publiait un disque tous les deux ans. Il a cassé une première fois le rythme en mettant cinq années pour écrire la suite de Have Fun With God. Il le casse de nouveau cette année en mettant mois de dix mois à publier Gold Record, le successeur de Shepherd in a Sheepskin Vest.


Enregistré avec Matt Kinsey et Jamie Zurverza, Gold Record endosse donc le rôle du successeur de Shepherd in a Sheepskin Vest. Selon le communiqué de presse de Drag City, les chansons de ce disque sont à la fois anciennes et nouvelles. En se préparant à partir en tournée pour Shepherd In a Sheepskin Vest, Callahan a ressorti des vieux carnets pour retrouver des chansons inachevées. Une fois terminées, elles ont été enregistrées en prises live avec le groupe. Et souvent en une prise… Les overdubs et les cuivres ont été rajoutés après que le trio ait enregistré les morceaux. Les nouveaux titres de Callahan sont considérés par son auteur comme autant de singles.

Bill Callahan – Pigeons

Gold Record est donc tout le contraire de Shepherd In a Sheepskin Vest. Ce dernier était un disque double à la gestation difficile. Avec Gold Record, Callahan veut renouer avec une certaine spontanéité disparue. Vingt ans après Dongs Of Sevotion (qui contient l’impeccable Distance et ses 7 minutes 54 de ensorcelantes), Callahan revient donc hanter notre quotidien avec sa voix de baryton. En attendant la rentrée, on écoute donc le premier extrait de ce disque aux paroles prophétiques et on peut relire l’interview qu’il nous avait donnée il y a quelques années à l’occasion des dix ans de Red Apple Falls.
Le temps va être long en attendant septembre.

Discographie

Gold Record de Bill Callahan sera disponible le 4 septembre 2020 chez Drag City/Modulor.

Bill Callahan - Gold Record

Tracklist : Bill Callahan - Titre album
  1. Pigeons
  2. Another Song
  3. 35
  4. Protest Song
  5. The Mackenzies
  6. Let's Move To The Country
  7. Breakfast
  8. Cowboy
  9. Ry Cooder
  10. As I Wander

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Love Love Love

Sortir du lit gâche ma journée entière. Bill Callahan, Bonnie « Prince » Billy et David Pajo reprennent le I love you de l’icône country Jerry Jeff Walker (Ridin’ High, 1975) décédé en octobre dernier.

Will Vs Bill

Ils sortent chacun un disque en septembre, l’un vous donnera la pêche avec un titre joyeux et introspectif, Surrender qui pose pas mal de questions existentielles, l’autre avec une ode à la Lune pour mieux se retrouver vous procurera cette agréable douleur qui apaise les violentes solitudes de l’été.

Plus dans News

Le SuperHomard

En avoir encore avec Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Envie de faire la roue dans la futaie ? De ne pas être le dindon de la farce du temps qui passe ? De baguenauder dans la nature pour un badinage musical ? Alors il faut écouter le nouvel EP de Maxwell Farrington & Le SuperHomard, I Had It All et vous aurez tout !
Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.