Benjamin Biolay avec Ton âme est bleue, mon visage est pâle fait peut être écho au Pale blue eyes du Velvet Underground, « Sometimes I feel so happy, sometimes I feel so sad ». Ces mêmes moments banals où l’on s’attarde sur des signes ou surtout l’absence de signes quand tout se finit un 14 août.

« Son visage me parut pâle et défait – comme s’il avait passé la nuit à contempler l’obscurité en songeant à la fin du monde. » écrit Paul Auster dans Mr Vertigo. Une rupture ce n’est pas la fin du monde sans doute, mais assurément la fin d’un monde. Mais comme je t’aimais, je t’aimais chantonne Biolay maître des désillusions sur Visage pâle extrait de son Grand Prix remporté cet été sans forcer tant il est en pôle position pour chanter le dépit amoureux sincère et pour ouvrir la boite à souvenirs.

« Je suis affamé de ton rire de cascade, et de tes mains couleur de grenier furieux, oui, j’ai faim de la pâle pierre de tes ongles, je veux manger ta peau comme une amande intacte. » La Centaine d’amour – Pablo Neruda

Benjamin Biolay – Visage pâle

Ce soir, je t’écris d’une plume un peu penchée
Des mots mal écrits mais pourtant bien pensés
J’ai moins d’appétit que de sincérité
L’amour a un prix que je n’peux plus payer
Même pas en nature et même pas en espèces
Car dans la nature, l’homme n’est qu’une espèce
Qui après trois sutures reste au bout de la laisse
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Je n’te ferai jamais aucun mal
Pas autant que tu m’en as fait
Comme je t’aimais, je t’aimais
Le fond de l’eau est sale
On vit des moments tellement banals
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Comme la rosée sur ses pétales
Ni comptant, ni Paypal
Ce soir, je t’écris d’une plume maladroite
Des mots mal écrits qui penchent de gauche à droite
J’aime quand tu dis: « Chéri » lorsque l’on s’emboîte
Quand nos mains soudain deviennent moites
Sur la plage déserte
Tu faisais semblant, certes
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Je n’te ferai jamais aucun mal
Pas autant que tu m’en as fait
Mais comme je t’aimais, je t’aimais
Je t’aimais la nuit, le jour, partout, beaucoup, beaucoup
Oui, je t’aimais
Je t’aimais à genoux, debout, partout, beaucoup, beaucoup
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Je n’te ferai jamais aucun mal
Pas autant que tu m’en as fait
Comme je t’aimais, je t’aimais
Le fond de l’eau est sale
On vit des moments tellement banals
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Ton âme est bleue, mon visage est pâle
Mon visage est pâle

Benjamin Biolay - Grand Prix

Benjamin Biolay - Grand Prix

Tracklist : Benjamin Biolay - Grand Prix
  1. Comment est ta peine
  2. Visage pale
  3. Idéogrammes
  4. Comme une voiture
  5. Vendredi 12
  6. Grand Prix
  7. Papillon noir
  8. Ma route
  9. Virtual Safety Car
  10. Où est passée la tendresse
  11. La roue tourne
  12. Souviens toi l'été dernier
  13. Interlagos Saudade

Les prochains concerts de Benjamin Biolay en France
DateSalleVilleTickets
21 Oct 2020STEREOLUX - SALLE MAXINantesAcheter un Ticket
22 Oct 2020CITE DES CONGRES - GRAND AUDITORIUMNantesAcheter un Ticket
28 Oct 2020Casino de ParisParisAcheter un Ticket
29 Oct 2020La MaroquinerieParisAcheter un Ticket
30 Oct 2020L'Olympia Bruno CoquatrixParisAcheter un Ticket
10 Nov 2020PARC DES EXPOSITIONS - SAINT-LÔSaint-lô-d'ourvilleAcheter un Ticket
10 Nov 2020Les Rendez-Vous Soniques 2020Saint-lôAcheter un Ticket
14 Nov 2020Le SplendidLilleAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Benjamin Biolay - Vendredi 12

Vidéo : Benjamin Biolay – Vendredi 12

Vendredi 12 est le deuxième extrait de Grand Prix après Comment est ta peine ? et c’est une nouvelle pôle position pour Benjamin Biolay dans la course aux amours impossibles.
Biolay-GrandPrix-square

B.B en pole

Benjamin Biolay dévoile la pochette de son prochain disque, Grand Prix chez Polydor. Départ ce vendredi 24 avril avec un premier extrait en écoute. En attendant, suivez le sur les réseaux pour ses reprises éclairées.
Trio de choc !

Capitaine Hubert

Pas facile de rendre hommage à un ami, pas facile de rendre hommage sur ses terres à une figure attachante, Hubert Mounier que l’on croisait régulièrement à Lyon. La gageure sera relevée le temps d’une soirée exceptionnelle par Benjamin Biolay et ses invités Kent, Raphaël, Pascal Obispo pour une création d’après une idée originale de…
Home 2017 © Marcel Hartmann

Home sweet Home !

C’était comme une évidence. Jouer Home, le projet commun de Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay à la maison, enfin presque, au festival les Vendanges Musicales sur le parvis accueillant du château aux pierres dorées de Charnay en Beaujolais, à quelques encablures de sa natale Villefranche sur Saône le 16 septembre.
Fnac Live 2017

Fnac Live : du live gratuit !

La 7ème édition du Fnac Live aura lieu du 6 au 8 juillet 2017 sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, fidèle à sa gratuité !
Hubert & Benjamin © SandMulas

Shit Planète

Qui n’a pas croisé Hubert Mounier en se baladant dans Lyon. Il était la voix de L’Affaire Louis Trio qui avait connu son heure de gloire dans les années 80, il vient de nous quitter à 53 ans.

Plus dans Inclassables

Pierre Vassiliu

En vadrouille avec Pierre Vassiliu

Les anges ont été cruels avec Pierre Vassiliu. Un titre, Qui c’est celui-là ? adaptation en français du titre Partido alto de Chico Buarque, numéro un en 1973 éclipsera une carrière riche en expérimentations sonores, en voyages musicaux, en rencontres amicales.
Chassol

Chassol chasseur de sons

Comment fêter la musique ? En regardant et en écoutant les divagations musicales de Chassol avec son Big Sun qu’il vient de mettre en ligne en intégralité.
sebastien_berlendis_soul_kitchen

L’ode à la vie de Sébastien Berlendis

Nous entamons une nouvelle série d’articles où nous demandons à des écrivains de partager leurs goûts musicaux à travers dix disques ou chansons qui les ont particulièrement marqués, les liens qu’ils tissent entre la musique et l’écriture, et enfin d’évoquer un thème récurrent de leur oeuvre pour mieux entrer dans leur univers.

Gontard! – La saison des grands froids

Ils gobent. Ils sentent le paniqué, le caché, le confiné. Ils gobent, ils gobent ce qu’on leur donne à gober. A genoux, toujours, comme ils attendent leur giclée.
Screaming Trees

[1990 – 2020] Le temps du changement pour les Screaming Trees

Il y a trente ans, les Screaming Trees publièrent Change Has Come, un EP qui eut le mérite de faire la jonction entre leurs premières années sur le circuit indépendant et leur arrivée chez Epic. Après la parution de ce disque, les cartes seront rebattues et plus rien ne sera comme avant…

[2000 – 2020] Autant en emporte Eleven

Avantgardedog des Eleven a fêté ses vingt ans il y a quelques jours. Avant quoi ? Eleven qui ? Derrière ce nom se cachent Alain Johannes et feu Natasha Schneider, un couple américain qui, à défaut d’être aimé parle le grand public, éclaira les plus grands et aimante encore aujourd’hui notre attention.
Cyrz_oubli

14 minutes de poésie et plus !

Il y a des chansons qui surgissent sur la toile par miracle et l’on se rend compte que c’est exactement ce que l’on voulait écouter ce jour-là. Qu’il y a des fils invisibles et aléatoires qui se tissent dans nos cerveaux, revoir un jour Walter, retour en résistance, apprendre la mort d’un autre résistant à…