Catégories
Chroniques d'albums

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975, c’est du tout bon.

Enregistré en France, en Espagne et aux États-Unis avec John Sluggett, Giles Vincent Rieder, Mick Hobbs et Jason Willett, Crazy Hearts s’annonce comme un grand cru. Depuis 1975, Jad Fair fait raisonner sa voix de crécelle avec des mélodies qui fascinent les gens de bon goût.

Half Japanese – Wondrous Wonder

Illustré par Gary Panter et David Fair, Crazy Hearts est un disque coloré qui peut fanfaronner crânement. On y croise des morts-vivants et des vampires, des mélodies que seules la folie douce de Jad Fair est capable d’écrire…
Crazy Hearts et ses lignes de basse gonflées à bloc sont un excellent prétexte écouter de nouveau We Are They Who Ache With Amorous Love et pour se dire que The Band That Would Be King clôt les années 80 aussi bien que le dernier Felt.
Foncièrement agaçante si on ne trouve pas la porte d’entrée (ou la clef, c’est au choix), la musique de Jad Fair s’avère être le jardin d’Eden si on persévère dans la démarche d’aimer les voix stridentes chuchotantes et les mélodies bricolées avec une guitare achetée à Camden Town.
En 1993, Fair entonnait ses paroles sur Always (Fire in the Sky).

After the Beatles heard Pet Sounds
They were all thinking, « What are we gonna do?
What are we gonna do?
What are we gonna do?
What are we gonna do?
What are we gonna do? »

On vient de trouver la solution : ils se sont réincarnés dans les chansons des Half Japanese.

Half Japanese - Crazy Hearts

Crazy Hearts d’Half Japanese sera publié le 4 décembre 2020 chez Fire Records.

Tracklist : Half Japanese - Crazy Hearts
  1. The Beast Master
  2. Wondrous Wonder
  3. Dark World
  4. And It Is
  5. My Celebrity
  6. Late At Night
  7. Undisputed Champions
  8. Crazy Hearts
  9. As Best You Can
  10. A Phantom Menace
  11. A Job Well Done
  12. Let It Show

Half Japanese – Crazy Hearts
7.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Half Japanese – Crazy Hearts »

That’s not the album I bought. No shrill singing or tinkering guitars on my copy. I hate when writers write about records they haven’t listened to. Probably just a press release cut and paste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Half Japanase - Invicible

Half Japanese – Invicible

Jad Fair, bientôt 70 balais au compteur (et peut-être quasiment autant d’albums) revient nous donner des nouvelles quelques mois après nous avoir enchanté avec Why Not ?.
Half Japanese

[EXCLU] Half Japanese – The Future Is Ours

Il faut battre le Fair tant qu’il est chaud ! A peine un an après avoir publié l’album Hear The Lions Roar, la machine infernale de Jad Fair se remet en branle et revient avec un nouveau titre, prélude à un nouvel album.

Plus dans Chroniques d'albums

Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.
Renée Reed - Renée Reed

Renée Reed – Renée Reed

Alternant la langue américaine et la langue française, Renée Reed arrive de sa Louisiane natale avec un premier disque qui plonge ses racines dans les limbes de la culture cajun tout en regardant le fantôme d’Elliott Smith.
PJ Harvey - Stories From The City, Stories From The Sea - Demos

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea – Demos

En 2000, PJ Harvey sortait Stories From The City, Stories From The Sea et cassait la baraque en remportant le Mercury Prize et en mettant un nouvel uppercut à ceux qui ne s’étaient pas encore remis de Dry. Avec ce cinquième album, PJ Harvey jouait avec Thom Yorke et débarquait dans la cour des très…

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.