Maika Makovski – Maika Makovski

chronique : Maika Makovski - Maika Makovski Comme son nom l'indique Maika Makovski boit de la vodka au petit déjeuner et est spécialisée en Polka. Oui bien sur. Maika Makovski est espagnole, et chante un rock en anglais (Au pays de Cervantès, on fait autre chose que de la paella et du flamenco, ne vous en déplaise.)

Maika Makovski

Si avec ses deux premiers opus, Maika Makovski reçoit un succès d’estime et une reconnaissance de la presse espagnole, avec son troisième album éponyme, la chanteuse s’exporte. Le premier single Lava Love met tout le monde d’accord. 100% des oreilles testées (4 en tout et pour tout) son tombées d’accord sur la filiation : Maika Makovski sonne un peu comme une petite PJ Harvey (J’entends d’ici les Oh émerveillés, les Ah sceptiques, on garde l’esprit, mais on fait gaffe aux proportions hein). Qui voit on à la production ? Un certain John Parish. La boucle est donc bouclée.

Maika Makovski -Lava Love

Des folk songs teintées d’Americana (The deadly potion of passion, The Bastard and the Tramp), de petites bizarreries oniriques aux refrains en forme de comptine (Friends), des pop songs légères (City Life)… On trouve tout ça sur l’album de Maika Makovski. Et puis un rock plus abrasif (le très bon Ruled by Mars) un peu bluesy (Oh M Ah), un peu psyché aux entournures, un rien ésotérique (le lascif Devil’s Trick) et c’est là que l’espagnol est la plus forte.

Si Maika ravis les écoutilles, c’est qu’elle regroupe en un album ce qu’on peut aimer chez d’autres. Un soupçon de PJ Harvey donc, un rien de Patti Smith (plus flagrant sur les autres albums ceci dit), une pointe de Alison Mosshart, quelque chose de Juliette Lewis (No Blood)…
Voilà, Maika elle a tout d’une grande.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Fontanarosa-doortodoor

Vidéo : Fontanarosa – Door to door

Avant la sortie très attendue de leur deuxième album, Take A Look At The Sea, Fontanarosa nous ouvre les portes de leur paradis musical avec Door to door.
Alanvega-mercy

Vidéo : Alan Vega – Mercy

L’exhumation des archives d’Alan Vega se poursuit après Mutator en 2021, voici Insurrection qui sortira le 31 mai chez In The Red.
Lasttrainoriginalmotionpicturesoundtrack

Last Train, the big mandale !

Comment ils en sont arrivés là ? Ils vous l’expliqueront très prochainement. Last train revient en version symphonique et c’est magistral. Ils avaient déjà vu grand avec The Big Picture, mais avec Heroin et ce qui va suivre, on vous promet une grosse mandale musicale.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.