Feu vert pour le festival Echo Orange !

Feu vert pour le festival Echo Orange !
Guimauve - 15/04/2011

The Rebels of Tijuana
Première soirée réussie pour le tout jeune festival Echo Orange au Clacson avec des lyonnais rebelles et des parisiens rageurs et philosophes.

Pas facile d’attirer le public un jeudi même si Oullins (Ouille pour Olivier des Hushpuppies) n’est pas très loin de la capitale des Gaules. Pourtant la soirée fut de qualité avec tout d’abord The Rebels of Tijuana et leur rock adepte du point limite (on visionne pendant le set le cultissime Vanishing Point de Richard C. Sarafian et ses cavalcades allumées dans le désert de l’Arizona en Dodge Challenger). Ces guérilléros doublent les Clermontois de Mustang sur leur nationale 7 pour des têtes à queues sous le soleil de plomb de la Californie. Entre garage, surf, yéyé, on rencontre sur la route des hippies, des filles d’Angleterre, des flics et des voyous, des Jaguars ou des histoires de gonzo et de gonzesses. L’intonation flirte parfois avec le Dutronc des cactus, peyotl oblige et les soli de guitare de Jimmy Page avec finalement un road trip à fond la caisse sur un macadam à deux voies sentant la sueur et le cuir.

Hushpuppies

Les Hushpuppies viennent ensuite présenter leur nouvel album, The Bipolar Drift qui lorgne du côté de la New Wave, de Kraftwerk ou de New Order avec des sonorités plus électroniques mais toujours très efficaces. Le set commence par l’instrumental Open season qui démontre que le groupe n’a pas saupoudré son rock sixties d’électro pour être dans l’air du temps, ça tabasse dur d’entrée. Ils égrènent alors les nouveaux titres (entre autres, Frozen battle, le single Low compromise democracy ou A dog day) qui sur scène prennent davantage de relief que sur le disque, la fosse s’anime progressivement et se transforme en dancefloor où cela pogote gentiment. Bien sûr on n’oublie pas quelques anciennes pépites comme Bassautobahn ou Bad taste and Gold on the Doors jouée à la lumière des néons de sortie de secours suite un pétage de plombs général mais qui se termine dans une explosion de sauts bondissants sur scène et dans le public une fois la lumière revenue de manière propice sur un I want my Kate Moss fraccassant. Pas de rappel comme d’habitude et au final un concert nerveux, tendu, complice (avec un nouveau bassiste cousin éloigné de Christophe Alévêque) qui a largement séduit le public chauffé à blanc.

Suite du festival Echo Orange ce Vendredi avec Venustre / Vandaveer / John & Jehn

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.