Mensch et Light Asylum au Point FMR

<a href="https://www.soul-kitchen.fr/20548-photos-rock-and-girl-2-le-forum">Mensch @ Rock and Girl 2, Le Forum</a

Mensch
Mensch @ Rock and Girl 2, Le Forum

Le jour où le point FMR a décidé de programmer Mensch et Light Asylum le même soir, il a été touché par la grâce. Mensch sort cette année son premier album, éponyme et unanimement salué, après Dance & Die, son premier et remarqué EP. Le duo ouvre pour Light Asylum, autre duo, électro et new yorkais qui sortait le 1er Mai son premier album après avoir conquis un large public grâce à son EP In tensions, porté par le tube Dark Allies.

Mensch

Tension mélancolique et énergique teintée de sonorités 80’s entre Post Punk et New Wave, en live on retrouve ce que Mensch donne en studio.

Discographie

Le show est mesuré, en place, maitrisé, sans fausse note ni faute de gout. La folie qui manque à la prestation, est largement compensée par l’énergie et l’implication. La guitare crisse avec plaisir, Carine Di Vita porte une moue sur les lèvres dont on ne sait pas bien s’il s’agit d’un sourire de plaisir ou une moue de concentration. Le public, largement féminin, est acquis à la cause Mensch et répond à chaque coup de boite à rythme.

Le set intense de Mensch atteint son paroxysme avec le dernier morceau. Vale Poher, chanteuse à la voix pleine de souffle et guitariste fini le concert dans la fosse et interprète un instru habité qui finira le concert avec délice.

Light Asylum

En entrant sur scène Shannon Funchess, l’ultra charismatique chanteuse de Light Asylum annonce : « Let’s Dance » et le public la prend au mot. Charisme absolu, voix puissante, profonde et polymorphe, Shannon Funchess est incontestablement l’atout majeur du duo. La chanteuse qui a travaillé notamment avec TV on The Radio et !!! tient la salle à bout de bras. A tel point qu’elle éclipse totalement son acolyte keyboardiste.

Impossible de résister à l’appel dansant des morceaux de Light Asylum. D’ailleurs, personne ne lutte. L’énergie est communicative, Shannon Funchess mène la cérémonie avec une puissance hystérique et démoniaque. Au milieu du set, un duo de chansons presque transcendantales et à la dimension organique, dont leur morceau phare, Shallow Tears, calme le jeu. L’intérêt de ces morceaux est moindre, mais ils permettent au moins de reprendre son souffle. On se dit que la formule Light Asylum risque de s’essouffler, que le duo a tout donné, mais l’énergie communicative et incontrôlable des compositions couplées à l’incroyable Shannon Funchess font de la prestation de Light Asylum, un set largement réussi. Du matériel à club.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Les Belles Journées 2016

De biens Belles Journées

L’an denier pour sa première édition, le festival Les Belles Journées à Bourgoin-Jallieu n’avait pas bénéficié de la clémence des cieux avec pourtant une programmation de très grande qualité axée sur la scène française indépendante. Malgré la pluie, Isaac Delusion avait ambiancé le parc des Lilattes dans un final époustouflant.
Mensch - Tarifa

Vidéo : Mensch – Tarifa

Mensch, ‘être humain’ en allemand qui sort son deuxième album, Tarifa avait déjà lu dans le marc de café au début de l’été avec un titre en français, Cosmopolitan qui culbutait l’actualité.
Live at Pampille

Musique et papilles aux Pampilles !

On n’écluse pas que de la bière dans les concerts, la preuve avec le micro-festival Live at Pampilles qui se déroule le 9 mai, GAEC des Pampilles, producteur de rigottes de Condrieu dans le Parc Naturel du Pilat.
Mensch - Mensch

Mensch – Mensch

Après son très unanimement salué premier EP Dance & Die, Mensch, le duo formé par Vale Poher et Carine Divita, en 2010 après divers projets et collaborations, sort son premier album, simplement intitulé Mensch.

Plus dans Concerts (live reports)

Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
molsemrahal-06sk

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait […]