vidéo : Lana Del Rey – Ride

Lana Del Rey - Ride
"I'm fuckin' crazy but I'm free...". La petit fiancée de l'Amérique était finie, elle renaît de ses cendres pour une nouvelle chevauchée fantastique avec un clip de 10' pour promouvoir la ressortie de son Born to die dans une Paradise edition le 12/11 avec 9 morceaux bonus (sic ! merci les consommateurs).


Alors certains adoreront ces images faussement vintage de la nouvelle égérie d’H&M, d’autres trouveront cela bien fade dans le style du On the road de Walter Salles. Reste la chanson Ride mais qui ne vaut pas Blue Velvet

Lana Del Rey – Ride

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
2 réponses sur « vidéo : Lana Del Rey – Ride »

Une chose est sure pourvu qu’elle continue dans la musique elle à vraiment du talent!
Je suis pas sur qu’elle est autant de notoriété si elle venait à être actrice comme elle l’avait évoqué il y a quelques jours.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Lana Del Rey - Norman Fucking Rockwell

Vidéo : Lana Del Rey – Norman F***ing Rockwell

Lana Del Rey trône désormais au sommet de la chanson populaire. Et comme les bons vins, elle se bonifie avec le temps après six disques et ce golden album, ce classique immédiat, Norman F***ing Rockwell.
Lana Del Rey by Breton

Lana Del Rey revisitée

« I’m fuckin’ crazy but I’m free… ». La petit fiancée de l’Amérique était finie, elle renaît de ses cendres pour une nouvelle chevauchée fantastique avec un clip de 10′ pour promouvoir la ressortie de son Born to die dans une Paradise edition le 12/11 avec 9 morceaux bonus (sic ! merci les consommateurs). Alors certains adoreront ces images faussement vintage de…
Lana Del Rey - Ultraviolence

Lana Del Rey – Ultraviolence

Lana Del Rey nous avait laissé (sur notre faim ou pas) avec son Born to Die sensé poser les bases de son univers mélancolique de sirène qui cherche toujours la mer en tenant la carte à l’envers. Ultraviolence signe son retour avec son lot de beautés copiées collées et de mélodies paradisiaques. Reste à savoir […]

Plus dans Son du jour

Stphanieacquette-chacunpoursoi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orvalcarlossibelius-leshumainsdabord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.
Someone-iguessimchanging

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »
Pierredemaere-enfantde

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.