Catégories
Chroniques d'albums

The Dandy Warhols – Thirteen Tales From Urban Bohemia [Deluxe Edition]

The Dandy Warhols - Thirteen Tales From Urban Bohemia [Deluxe Edition]

Le 1er aout 2000, les faux ploucs de l’Oregon que sont les Dandy Warhols sont les gens les plus cools du monde. Et ils forment le groupe le plus cool du monde. Et cela pour quelques mois. Ils viennent de sortir leur troisième disque et ont pour ainsi dire décrocher le jackpot. Après cet été 2000, les choses ne seront plus jamais comme auparavant. Mais comme on connait la fin de l’histoire, inutile de revenir sur les futures livraisons calamiteuses du groupe.
On reste concentré sur cette fichue année 2000. La France est championne d’Europe en football et la croissance économique est de 3,7%. Un autre monde. Un été cool, un monde cool et un groupe cool.
Et ce disque.

The Dandy Warhols

Courtney Taylor-Taylor avait fait chauffer le moteur avec …The Dandy Warhols Come Down. Même les mormons protestants asexués de Pitchfork se sentent obligés de chroniquer ce disque (ce ne sera pas le cas pour les 13 contes). Et lui mettent une « bonne note »: 6,5/10 !
Pensez donc, cela n’arrivera plus jamais. C’est fête à Portland.
Et Taylor-Taylor a décidé de faire bombance. Thirteen Tales From Urban Bohemia et son départ en douceur va affoler les compteurs. Si toute la presse n’y trouve pas son compte, les trouvailles stoniennes et les bouilles crâneuses des Dandys font des ravages dans toutes les soirées de bon goût. Porté par des singles affolants (Get Off, Bohemian Like You), ce disque se vendra comme des petits pains. Et deviendra le disque indépassable qui plombe les The Dandy Warhols depuis ces années. Portland court toujours après son successeur.

The Dandy Wharhols – Get Off

Et voilà qu’une édition « deluxe » pointe le bout de son nez. Les chansons ont été remastérisées (chouette) et 13 inédits nous sont gentiment offerts (moins chouette). Treize, le nombre béni et maudit à la fois.
Car ces titres ont un intérêt très limité. Later the show (a.k.a Kinky) et sa petite sœur Ras Tafar and I (a.k.a. Dub Song) ennuient au possible. Comment un groupe capable de sortir un titre du calibre de Shakin’ peut-il pondre un tel morceau ?
Quant aux différents mix des chansons déjà proposées par le groupe sur Thirteen Tales From Urban Bohemia, quelle purge. Cool Scene perd tout son charme et seule la version de Godless sauve ce second disque du naufrage.

A acheter ? Les fétichistes de tout poil vont se précipiter sur ce disque. Les pages du livret de la première édition sont usées à cause des photographies de Zia. Peut être que le groupe a offert de nouveaux clichés…
Pour les autres ? Aussi. C’est le sommet de la coolitude. Avec le premier Strokes…

The Dandy Warhols – Thirteen Tales From Urban Bohemia [Deluxe Edition]4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Dandy Warhols

[1997 – 2017] Cool as The Dandy Warhols !

Trois avant de publier leur chef-d’œuvre Thirteen Tales from Urban Bohemia, les Dandy Warhols sortent …The Dandy Warhols Come Down et montrent qu’il va falloir compter avec eux. Alors que le Royaume-Uni est placé sous neuroleptiques avec OK Computer, les États-Unis découvrent ces beatniks de Portland.

Les Dandy Warhols, tueurs nés

Les Dandy Warhols sont donc de retour. Les fans des Dandy Warhols qui espèrent encore un bon album de leur groupe fétiche doivent se compter sur les doigts d’une main. Car depuis Thirteen Tales from Urban Bohemian (2000), c’est tout de même la soupe à la grimace à la sortie de chaque disque. Le dernier…
Skip The Use @ Stereolux, Nantes | 29.11.2012

Top photos 2012

Une année de plus pour Soul Kitchen, une année riche en photos, découvertes musicales, chroniques et vidéos. Cet article est le premier de nos trois « Top 2012 » et cette année nos photographes ne sont pas restés dans les salles de concert, ils sont également allés à la rencontre des artistes pour leur tirer le portrait.

Plus dans Chroniques d'albums

PJ Harvey - Stories From The City, Stories From The Sea - Demos

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea – Demos

En 2000, PJ Harvey sortait Stories From The City, Stories From The Sea et cassait la baraque en remportant le Mercury Prize et en mettant un nouvel uppercut à ceux qui ne s’étaient pas encore remis de Dry. Avec ce cinquième album, PJ Harvey jouait avec Thom Yorke et débarquait dans la cour des très…

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…