Vidéo : Toy – Join The Dots

Toy - Join The Dots
Join the Dots est le premier extrait de l'album du même nom de Toy qui sort le 9 décembre.

On avait bien aimé le premier effort des londoniens de Toy, ils reviennent avec un titre nonchalamment psyché et pourtant accrocheur, vivement la suite.

Toy – Join The Dots

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Broken Hands

La Story Toy continue !

Les chéris de Toy sont déjà de retour. Après Happy In The Hollow, les Anglais reviennent avec un disque de huit reprises, le bien nommé Songs og Consumption.
Transfer Festival bannière#3

Transfer de lance !

Autant le dire tout net, le Transfer Festival frappe fort pour sa troisième édition. C’est du fulguropoint musical dans ta gueule qui va d’autolarguer dans une dimension parallèle, celle d’un festival de musiques radicalement indépendantes et intrépides.
Toy

Toy are us ?

Les Toy ont tout bon. Et il serait temps de s’en apercevoir. Ces londoniens, anciens protégés de The Horrors ont tout compris et le démontrent en enregistrant des singles parfaits et en s’entourant des meilleurs.
Toy

Toy : Story of Dark Souls

Après nous avoir enchanté en 2016 avec Clear Shot, les Toy annoncent leur retour dans les bacs et sur scène. Et c’est encore plus sombre que d’habitude donc foutrement bon.

Plus dans Son du jour

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.