Vidéo : Protomartyr – Come & See

Protomartyr - Come & See
Ils ont été la bonne surprise de la Route du Rock 2014 dégommant les revenants proprets Slowdive et Portishead qui n'en finit plus de partir. Protomartyr a sorti en avril chez Hardly Art, Under Color of Official Right, un deuxième album ramassé et tendu.

Joe Casey et ses trois séides viennent de motor city et ça ne rigole pas. Voix spectrale, guitares grinçantes, ambiance pesante, Come & See c’est comme si Hopper était né en RDA ou comme si le locataire Polanski ‘sépiaisait’ son Répulsion.

Protomartyr – Come & See

Discographie

Protomartyr – Full Performance (Live on KEXP)

Protomartyr - Under Color of Official Right

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Protomartyr

This is the way

Protomartyr a vu le futur et il ressemble à Orange Mécanique mâtiné de Severance. Make Way nous indique donc une direction que l’on espère dystopique.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.

Le succès annoncé des Protomartyr

Originaires de Detroit comme les White Stripes, les Protomartyr font beaucoup de bruit depuis 2012 et la parution de leur premier album, le bien nommé No Passion All Technique. Ils seront de retour cet été avec Ultimate Success Today, un disque coup de poing (dans la gueule).

Plus dans Son du jour

Ff-quelquepartfeat-luiza

Vidéo : Féfé – Quelque part feat. Luiza

Féfé saute en parachute depuis son récent Hélicoptère. On rêve tous de ce quelque part mais l’on se contente d’un quotidien où l’on a plus qu’a être amoureux comme des cons.
Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.