Et Fredo s’envola

On se souvient de Red State triolisme virtuel entre Fredo Viola à Woostock, I Am Your Autopilot à Manchester et Scalde à Lyon ou encore de la performance visuelle et sonore pour Puss. L’artiste multi média Fredo Viola revient cette année faire la révolution avec une nouvelle expérience pour la Blogothèque.

Si vous avez le cafard, écoutez quelques mesures de Fredo Viola et la lumière jaillira comme sur la pochette de son deuxième et phénoménal album, Revolutionary Son. Sur The Happening, la douceur et l’agilité des vocalises provoquent cette maladie grave qu’est le bonheur. On est emporté par cette voix, ces mélodies simplissimes de complication et la magie qui vous enveloppe.

Discographie

En deux disques, Fredo Viola est déjà un classique avec sa musique hybride entre Guillaume de Machaut et Brian Wilson, Benjamin Britten et Kate Bush, où les superpositions, les boucles, les entrelacements, la texture de la voix hypnotisent. L’occasion aussi de réécouter l’improvisation que Fredo Viola a réalisée pour le festival des arts numériques de Huesca ou de revisiter les méandres de The Turn TV.

Fredo Viola – The Happening

Fredo Viola – Huesca

Fredo Viola - Revolutionary Son

Fredo Viola - Revolutionary Son

Tracklist : Fredo Viola - Revolutionary Son
  1. Revolutionary Son
  2. he Happening
  3. Brights Unbrightened
  4. Supplicant's Song
  5. ackson Island
  6. he Whites
  7. Wood Smoke
  8. The Cult
  9. A New Adventure
  10. Ayres D'Cunha
  11. A Flood in the Cellar

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Fredo Viola - Pine Birds

Vidéo : Fredo Viola – Pine Birds

Fredo Viola c’est simple comme des oiseaux dans les pins. Il nous avait renversé avec son premier album, The Turn et ses harmonies médiévales, il revient méphistophélique avec Pine Birds, la bande originale d’un conte fantastique qui ouvre les portes de la perception.
Dan Black @ La Cigale, Paris (festival des Inrocks) | 5 novembre 2009

The Irrepressibles, Dan Black, Fredo Viola, Zak Laughed et Hockey @ La Cigale

Jeudi dernier les aventures du festival Tck tck tck des Inrocks continuaient à la Cigale avec au programme (et dans l’ordre de passage) : The Irrepressibles, Dan Black, Fredo Viola, Zak Laughed et HOCKEY. Une soirée qui commence tôt, un programme chargé et des styles assez éclectiques, mais on ne va pas s’en plaindre : […]

Just Rock ? La passe de 3 !

Troisième soirée à ne pas manquer ce mercredi 4 novembre pour le festival Just Rock ? avec Mediatone à l’Epicerie Moderne avec Fredo Viola et Patrick Watson.

Just Rock 2009 à Lyon !

Les lyonnais se plaignent souvent de n’entendre que des artistes consensuels dans des concerts formatés et pas assez de talents hors normes et moins grand public, le festival Just Rock coproduit par Mediatone et le label Birdy Birdy Partners prouve le contraire. DiscographiesEiffel ★ Fredo Viola ★ Ghinzu ★ H-Burns ★ Patrick Watson ★ Sébastien […]

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.