Programmation Just Rock 2009, Lyon Les lyonnais se plaignent souvent de n'entendre que des artistes consensuels dans des concerts formatés et pas assez de talents hors normes et moins grand public, le festival Just Rock coproduit par Mediatone et le label Birdy Birdy Partners prouve le contraire.

3ème édition du 21 octobre au 15 novembre pour le festival Just Rock qui reprend le flambeau éteint depuis que les Inrockuptibles ignorent ostensiblement la Capitale des Gaules, voir tout le quart sud est de la France. Les précédentes éditions avaient déjà ravi le public en mêlant la crème de l’indie folk, pop, rock française et internationale (Andrew Bird, Loney Dear, Foals, Stuck in the sound ou Syd Matters pour n’en citer que quelques-uns). Just Rock 2009 poursuit l’aventure avec des artistes confirmés comme les fougueux belges de Ghinzu qui explosent leur Mirror Mirrror sur scène sans les 7 ans de malheur, la chorale extatique et bienveillante de l’homme orchestre Fredo Viola, la poésie aérienne et onirique de Patrick Watson ou encore la folk finement ouvragée et délicatement ciselée de Vandaveer.
Mais la programmation n’oublie pas les artistes français exigeants avec la pop délicate et subtile de Sébastien Schuller, le rock péchu et engagé d’Eiffel, la jeunesse frondeuse décomplexée de The Dodoz ou encore la folk élégiaque d’H-Burns. Une belle place est aussi faite aux découvertes régionales avec la pop sautillante de Welling Walrus ou et leurs amis PM’s better, lauréat des scènes découvertes du Ninkasi et enfin une ouverture passionnante vers des horizons nouveaux et colorés avec le blues du désert, le rock saharien, la soul berbère des mélopées de Tinariwen, le slam et la musique déglinguée de Xtatik et le Narvalo Orchestra ou encore le jazz funk d’Anthony Joseph.

Une 3ème édition ambitieuse par sa programmation mais aussi par la diversité des salles qui participent à ce festival (Transbordeur, CCO, Epicerie Moderne, Ninkasi Kao) et qui mérite de trouver un public qui fait souvent défaut à Lyon.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Just Rock 2009 à Lyon ! »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Gruff Rhys - Lost Tribes

Vidéo : Gruff Rhys – Lost Tribes

L’Indiana Jones de la pop, Gruff Rhys n’a toujours pas retrouvé l’arche perdue ni la tribu d’amérindiens parlant gallois recherchée par son ancêtre John Evans en 1792, par contre il maîtrise parfaitement l’art de la mélodie gracile.
Just Rock #8

Just Rock? #8, tout simplement !

Le festival Just Rock #8 à Lyon aura lieu du samedi 4 octobre au lundi 13 octobre avec comme d’habitude une programmation variée et de qualité.
Alexis & the Brainbow

Alexis & the Brainbow brillent

Alexis & the Brainbow seront en concert avec Juveniles le jeudi 7 novembre au Marché Gare, l’occasion d’en savoir un peu plus sur un jeune groupe qui a brillé aux derniers Inrockslab.
Adam Wood - Parcours Folk

Adam Wood sort du bois

Adam Wood, 23 ans est originaire du fin fond de l’Auvergne, plus précisément d’Aurillac, ville où la chaleur humaine compense le terrible froid hivernal.

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !