Catégories
Chroniques d'albums

Alt-J – This is All Yours

Alt-J - This is All Yours

Leeds a fait parler d’elle il y a quelques années avec les Kaiser Chiefs. On recommence en 2014 avec les Alt-J. Pauvre Leeds. Elle n’a pourtant pas mérité un si triste sort. Tout était bien parti avec les Gang of Four il y a quelques décennies. Bref…

Après un premier disque ayant connu un succès conséquent en 2012, revoilà les Alt-j (ou ∆ pour les intimes) amputé de son bassiste mais toujours gorgé de grandes ambitions. Il faut dire que le groupe a déjà récupéré le Barclaycard Mercury Prize avec An Awesome Wave… Si on les encourage, ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Incompréhensible.

Le plan marketing est réglé comme du papier à musique pour ce deuxième disque : clips léchés diffusés au compte-gouttes depuis quelques semaines et diffusion en avant première via Deezer.
La souffrance n’attend jamais.

Gwil Sainsbury a quitté le navire. C’est peut être la seule bonne action de ce type. Alt-J se retrouve donc à trois. Et Alt-J, c’est comme le tarot : à quatre, c’est pas évident mais à trois c’est sans intérêt. Et la partie à cinq, c’est Radiohead qui la joue depuis des années…
Donc voilà Joe Newman et ses amis embarqués dans un voyage qu’ils contrôlent mal. Les quatorze morceaux (si on compte le bonus track Lovely Day) nous font prendre une autoroute morne et triste avec le GPS activé.
On comprend rapidement que Kid A est le Nord de leur boussole et qu’ils feront feu de tout bois pour tenter de rivaliser avec les cinq d’Oxford. Déjà que la suite d’OK Computer peut susciter l’ennui mais alors la copie de la copie version altermondialiste. Merci mais non merci…

Alt J – Hunger Of The Pine

La doublette Arrival in Nara/Nara ennuie prodigieusement. Inspirés par cette ville du nord du Japon, trois chansons de This is All Yours lui sont plus ou moins dédiées. Pas de chance pour les Japonais qui subissent catastrophe sur catastrophe. Le coup de grâce sera pour la fin du disque avec Leaving Nara.
On change de cap avec Left Hand Free pour se diriger vers le fin fond des États-Unis. Mais on ne change pas les problèmes des précédents morceaux. Intérêt ? Aucun.
On se force donc pour la deuxième partie du disque avec ses accents à la Sigur Rós. Et le constat est toujours le même. Bon courage pour écouter intégralement Pusher et consorts.

2/5. Et la générosité est grande. On entend déjà hurler dans les chaumières. La parole est à la défense.

Alt J - This is All Yours

Tracklist : Alt J - This is All Yours
  1. Intro
  2. Arrival In Nara
  3. Nara
  4. Every Other Freckle
  5. Left Hand Free
  6. Garden Of England
  7. Choice Kingdom
  8. Hunger Of The Pine
  9. Warm Foothills
  10. The Gospel Of John Hurt
  11. Pusher
  12. Bloodflood pt.II
  13. Leaving Nara
Alt-J – This is All Yours2.0
4/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Alt-J – This is All Yours »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Alt-J – Relaxer

Alt-J annonce, pour notre plus grand bonheur, la sortie de son troisième album qui s’intitulera Relaxer. Celui-ci sort le 2 juin via Infectious Music, il fait suite à An Ansome Wave et This Is All Yours, deux pépites qui s’apprécient toujours autant aujourd’hui.
photos : Muse @ Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10-11-12 et 13 juillet 2015

photos : Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10 – 13 juillet 2015

Jour 1 : Electric Octopus Orchestra / SR KREBS / Imelda May / The Kooks Jour 1 : Gojira / Selah Sue / Slash Feat, Myles Kennedy & The Conspirators / The Parov Stelar Band / Joris Delacroix Jour 2 : Mountain Men / Baxter Dury / Dominique A / The Toy Dolls Jour 2…
Rock en Seine 2015

Rock en Seine 2015 : la programmation complète

Comme tous les ans, depuis 2003, Paris et surtout la paisible Saint Cloud deviennent l’épicentre du rock européen le temps du dernier week end de l’été. Une fois passé ce festival, c’est la rentrée des classes. Les vacances sont mortes, tous à Saint Cloud ! Qu’il parait loin le temps de la première édition et…
Alt-J - This is All Yours

Alt-J – This is All Yours, parole à la défense

Alt-J – This is All Yours Le dernier Alt-J est sorti et comme deux chroniques valent parfois mieux qu’une voici la contre-chronique pour ceux qui veulent se laisser une chance d’aimer This is All Yours. Mon confrère chroniqueur Louis, laissait la place à la défense à la fin de son texte. Je réquisitoire est tombé…

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.