The Voyeurs – Rhubarb Rhubarb

The Voyeurs - Rhubarb Rhubarb
On les avait connus il y a quelques mois sous le pseudonyme "Charlie Boyer & The Voyeurs". Les voilà de retour avec un nouveau disque (Rhubarb Rhubarb) et un nouveau nom : The Voyeurs. De l'aveu même de Mister Boyer, c'est par souci démocratique. A l'écoute du disque, nous aurions préféré un virage dictatorial.

The Voyeurs

Le groupe s’était fait remarquer en 2013 avec Clarietta, un album qui mettait Televesion et l’époque du CBGB à la sauce anglaise. Le tout produit par un Edwyn Collins bien droit dans ses bottes.
Et c’est là tout le problème du disque. Edwyn Collins est remplacé par Oli Bayston (ingénieur chez les locaux de l’étape TOY et producteur d’une étrange compilation qui reprend les Doors de manière psychédélique). Au final, nous avons plus ou moins la même recette que le premier disque avec une production plus policée.
Pour des fans de Television, c’est un comble.

Nous passons donc à coté d’un grand disque et on se retrouve avec un album correct.
Rhubarb Rhubarb ne manque pas d’arguments de poids. Les types font les poches des personnes de bon aloi (Marc Bolan et Tom Verlaine) et écrivent des chansons plus que correctes. Stunners ou Pete The Pugilist montrent un réel savoir-faire. Mais on se demande si Charlie y croit encore sur Stunners ?
Lunettes de soleil vissées sur les yeux, Boyer n’aboie plus comme à l’époque bénie de Be Glamourous ou d’Evil Mothers. Nous avions les héritiers des Warlocks et du BJM. Et là ? Et bien on ne sait pas où se placer. Comme le groupe au final. Nous voilà bien…
On recommandera l’écoute de ce disque jusqu’au dernier morceau qui est le meilleur.

The Voyeurs – Stunners

The Voyeurs - Rhubarb Rhubarb

Tracklist : The Voyeurs - Rhubarb Rhubarb
  1. Train To Minsk
  2. Pete The Pugilist
  3. Stunners
  4. The Smiling Loon
  5. Say You Love Him (and choke)
  6. England Sings Rhubarb Rhubarb
  7. Rhubarb Rhubarb
  8. Damp Walls
  9. May Will You Stop
  10. French Fancy

The Voyeurs – Rhubarb Rhubarb
5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Bodega-culturalconsumeriii

Vidéo : Bodega – Cultural Consumer III

Quelle est la différence entre un artiste et un publicitaire s’interrogent les new-yorkais de Bodega dans Bodega Bait. Vous le saurez en écoutant Our Brand Could Be Yr Life disponible chez Chrysalis Records ou en concert entre autres au Marché Gare à Lyon le vendredi 11 octobre.
Photos : Anna Joe @ Kiwi | 21.06.2024

On se lève pour Anna Joe !

En ces temps où certains se mettent à genoux pour de mauvaises raisons, Anna Joe relève le niveau avec un premier titre puissant et fascinant entre la PJ Harvey de Rid of Me et l’Alison Mosshart de Midnight Boom.

Plus dans Chroniques d'albums

Mattlow-uneviecool

Matt Low – Une vie cool

Il y a des voix qui vous séduisent, vous enveloppent, vous rassurent. Matt Low sort son deuxième album après le formidable La ruée vers l’or, et Une vie cool est drôlement bath.
Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]