Les Lusts sont la nouvelle tête de gondole de 1965 Records, le label de James Endeacott (ancien pilier de Rough Trade Records). L’histoire retiendra sûrement qu’Endeacott fut la personne qui a signé les Libertines… Cette tête chercheuse n’a cependant pas dit son dernier mot et vient encore de découvrir un petit trésor avec les Lusts.

Mais que font les Lusts ? Et bien comme les DMA’S sauf qu’ils s’occupent des années post punk et sont obnubilés par Liverpool alors que les Australiens font dans le son mancunien des années 90. Ces gens ont donc deux arguments de poids pour nous plaire.

Produit impeccablement par MJ des Hookworms, l’album Illuminations a le mérite de remettre un coup de projecteur sur la sombre ville de Leicester.

Lusts – Illuminations

Totalement obnubilés par Liverpool et par les cendres du mouvement punk, les deux frangins Stone sont un pur produit de l’Angleterre. Leur premier disque est à ranger entre un sandwich Mark & Spencer et une pinte de bière. Ces deux zigotos sont sapés comme les Stone Roses, ont les lunettes de soleil de Liam Gallagher et publient 12 titres totalement imbibés de New Order et d’Echo and the Bunnymen.

Les Lusts ont le chic pour se faire aimer de tout le monde. Illuminations sera un plaisir régressif (voire un plaisir coupable) pour les vieux fans de McCulloch et une excellente passerelle pour les néophytes.

Lusts - Illuminations

Illuminations de Lusts est sorti le 23 octobre 2015 via 1965 Records/PIAS.
Lusts sera en concert au Festival Les inRocKs le 13 Novembre 2015 à La Cigale.

Tracklist : Lusts - Illuminations
  1. Intro
  2. Sometimes
  3. Careless
  4. The Chair
  5. Temptation
  6. Illuminations
  7. Attraction
  8. Waves
  9. Bad Weekend
  10. Don't Kiss Me
  11. Fountain of Love
  12. Mouthwa
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Formation

Formation

Chaperonnés par Leon Vynehall, les jumeaux Will et Matt Ritson de Formation s’apprêtent à publier un EP qui devrait se vendre comme des petits pains. En effet, les fans de Foals connaissent ces garçons puisqu’ils ont ouvert de nombreuses fois pour le groupe du barbu d’Oxford. Ils débarquent en France pour le festival des Inrocks…
Last Train @ Rock en Seine, Domaine National de Saint-Cloud, 30/08/2015

Gare aux Last Train !

S’il y a bien quelque chose qu’on ne pourra pas reprocher aux membres des Last Train, c’est le planning de leur tournée. Non seulement, ces jeunes gens sont annoncés comme une machine de guerre en live mais en plus ces jeunes gens tournent aux quatre coins de la France comme aucun autre groupe. Il ne…
BC Camplight

A la rencontre de BC Camplight

Voilà dix mois que le troisième disque de BC Camplight a été publié. Les multiples écoutes de How To Die In The North n’ont pas usé les chansons de ce beau disque. Au contraire ! Le Mancunien d’adoption revient en France pour une tournée automnale dans le nord de la France. How To Die In…

Plus dans News

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.
Denize

Passons la nuit avec Denize

Pas facile les nuits depuis vendredi. Alors on écoute la voix caressante de Denize avec Que passe la nuit et son clip fantasmagorique.