Catégories
Chroniques d'albums

Bill Ryder-Jones – West Kirby County Primary

Bill Ryder-Jones a toujours été et restera un mystère.
Au début des années 2000, on apprenait en feuilletant les pages de la rubrique News de Rock’n’Folk que ce guitariste au physique de jeune premier préférait rester à la maison plutôt que d’accompagner son groupe (The Coral) en tournée en Europe ou en première partie d’Oasis.

Les Coral faisaient déjà rêver tous les fans du groupe de Manchester en multipliant les albums comme des pains et en suscitant l’admiration de Dieu le père alias Noel Gallagher. Alors savoir qu’un de ces lascars préférait aller au restaurant avec sa fiancée plutôt que de boire l’apéritif avec Liam Gallagher…
Bill Ryder-Jones quitta les Coral en 2005 et revint en 2008 pour faire les arrangements de leur chef d’œuvre, Roots and Echoes. Hébergés par (l’omniprésent) Noel Gallagher, voilà que les Coral allaient chasser sur les terres de Michael Head. Ce dernier adouba évidemment R-J comme on dit dans le milieu sans attendre !
Roots and Echoes fut le chant du cygne de ce garçon au sein des Coraux. Bill Ryder-Jones claqua la porte et commença doucement une carrière solo.
Ses deux premiers disques furent deux belles surprises. West Kirby County Primary, son troisième Lp, un peu moins…

La suite de A Bad Wind Blows In My Heart a été écrite et enregistrée chez Maman, en faisant un détour par les studios Parr Street de Liverpool.
Il va falloir peut-être songer à quitter les jupons de Maman. Sur ce disque, on ne sait pas qui s’ennuie (et on est poli) le plus.
Tell Me You Don’t Love Me Watching qui ouvre le bal de la salle de bains est symptomatique du disque. Quel ennui, mais quel ennui !
Le chant de Ryder-Jones ne colle pas à cette version anglaise d’un disque de Pavement.

Bill Ryder – Jones – Two To Birkenhead

Des chansons qui pourraient être des petits classiques pour Scousers en mal de sensations sont gâchées par ce pseudo détachement qui s’avère être une véritable gêne.
On pourrait même croire entendre l’affreux Doherty de temps à autre. C’est dire l’angoisse que suscite ce disque.

Bill Ryder – Jones – Catharine and Huskisson (Live at Green Man)

Quand la production de James Ford (Arctic Monkeys) s’adoucit, la chose devient enfin agréable. Ainsi sur You Can’t Hide a Light With the Dark, l’ex Coral trouve le ton juste pour ce morceau au groove léger. Mais pour atteindre ces trois chansons sympathiques de la seconde moitié du disque, il faut se se cogner un début calamiteux. Bon courage !

West Kirby County Primary de Bill Ryder-Jones sera publié le 06 novembre 2015 via le label Domino Records.

Bill Ryder-Jones sera en concert les

  • 10 décembre 2015 : Le Point Ephémère, Paris
  • 12 décembre 2015 : La Péniche, Lille.
Tracklist : Bill Ryder-Jones - West Kirby County Primary
  1. Tell Me You Don't Love Me Watching
  2. Two to Birkenhead
  3. Let's Get Away from Here
  4. Daniel
  5. Put It Down Before You Break It
  6. Catharine and Huskisson
  7. Wild Roses
  8. You Can't Hide a Light With the Dark
  9. Satellites
  10. Seabirds
Bill Ryder-Jones – West Kirby County Primary2.0
4/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Bill Ryder-Jones et son piano

Bill Ryder-Jones a publié il y a quelques mois le très convaincant Yawn. Pour passer l’été au calme, l’ex Coral propose une nouvelle version intitulée Yawny Yawn.
Bill Ryder-Jones

Bill Ryder-Jones fait le Point Éphémère

Bill Ryder-Jones a écrit un des meilleurs albums de 2018 et a donné un des meilleurs concerts de 2018 en première partie de Gruff Rhys. Il est de retour en 2019 en France (et plus généralement en Europe).
Bill Ryder-Jones - Yawn

Bill Ryder-Jones – Yawn

« Il y a du bon à raconter sa peine aux autres » : c’est ainsi, selon Domino Records, que Bill Ryder-Jones lui a présenté son nouvel album. Tout ne tourne pas rond chez Ryder-Jones en ce moment. C’est une excellente nouvelle pour l’auditeur car la mélancolie douloureuse de cet anglais est toujours synonyme de…
Bill Ryder-Jones (photo © Sophie Jarry)

Bill Ryder-Jones a quelque chose en tête

Bill Ryder-Jones aurait-il tout bon avec son prochain album ? C’est la question qu’on peut raisonnablement se poser à l’écoute de Mither, son premier extrait.
The Magnetic North

Cap sur le Magnetic North

Leçon de mathématiques : Erland & the Carnival = Erland Cooper + Simon Tong. The Magnetic North = Erland & the Carnival + Hannah Peel. Erland & the Carnival + The Magnetic North = 5 grands disques de pop anglaise.
Bill Ryder-Jones

Bill Ryder-Jones en orbite

Le changement, c’est maintenant ! Bill Ryder-Jones s’est laissé pousser les cheveux et durcit le ton sur son nouvel album. Les fans de son premier disque, If, vont être décoiffés… Ryder-Jones a trouvé le temps d’enregistrer un disque alors qu’il passe son temps à enregistrer les jeunes espoirs du rock anglais (Hooton Tennis Club et…

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.