Les membres de Blue House sont au nombre de deux et viennent de passer leur premier Noël ensemble. Et ce dernier a été excellent!
En effet, James Howard et Ursula Russell totalisent moins de 300 fans sur la page Facebook de leur groupe Blue House mais ce dernier a déjà été repéré par le N.M.E et JD Beauvallet des Inrocks. Il y a pire comme situation dans la vie…

James Howard et Ursula Russel ont donc bien fait de s’acoquiner ensemble. Autrefois membres de Fiction pour l’un et de Drop Out Venus pour l’autre, voilà que ces deux-là attirent la lumière (et surtout la plume) des autorités compétentes avec leur premier single.
JD Beauvallet les adore et évoque les The Pale Fountains (???) et les The Go-Betweens (!!!). Tout comme l’édition anglaise de Metro. Pourquoi pas?!
Avec deux chansons et un concert au compteur, les Blue House viennent de faire tomber en pâmoison les rédactions des Inrocks, du N.M.E et de Clash. On abonde dans ce sens en écoutant Hot Air Balloons, la face A de leur premier single, qui est plus que réjouissante.

Blue House – Hot Air Balloons

Blue House – Confessional

Reste à savoir si ce groupe survivra aux fêtes de Noël 2015… Si c’était le cas, 2016 s’annonce comme un grand cru.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Robert Forster

En attendant Forster

Robert Forster est de retour. Enregistré avec Victor Van Vugt, déjà présent à l’époque de Danger in the Past, Inferno étonne par son apparente simplicité et séduit par son efficacité redoutable. Ecouter ce disque nous renvoie au début des années 90. A la fin de 1989, les chemins de Grant McLennan et Robert Forster se…

Et revoilà John Head !

Liverpool est en ébullition ! Que se passe-t-il ? Le retour des Zutons ? Un concert secret des Coral ? Non, c’est John Head, le frère de Mick Head, ex guitariste des Pale Fountains et de Shack qui annonce son retour aux affaires.
The Pale Fountains

[Micro-Photos] Mark Baker, pacifiquement votre

Mick Head a toujours choisi avec soin ses photographes et ses graphistes. Avant qu’il ne fasse confiance à Pascal Blua et avant qu’il ne jette son dévolu sur les photographies d’Ainscough (Here’s Tom With The Weather), le leader des Pale Fountains impressionna tout le monde avec l’artwork de Pacific Street. La légende qui entoure la…

[1988 – 2018] The Go-Betweens, Pictures for your memory

Premier album des Go-Betweens à entrer dans le Top 50 australien (de justesse…) et dernier album de la période dite classique du groupe, 16 Lovers Lane arriva sans prévenir en 1988 et arrive toujours à égayer nos journées pluvieuses de 2018.

[1997-2017] L’enivrant Grant McLennan

Le duo formé par Robert Forster et Grant McLennan passa les années 90 de manière séparée. En effet, après avoir publié 16 Lovers Lane en août 1988, les Go-Betweens rentrèrent en hibernation. Robert Forster et Grant McLennan se lancèrent alors chacun dans une carrière solo. McLennan publia quatre albums : voici l’histoire de l’enregistrement de…

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.