Après quelques arrestations et quelques changements de personnel au sein de DIIV, Zachary Cole Smith a enfin trouvé le temps de donner une suite à Oshin (2012).

Cole Smith a tout d’une tête à claque et embarque son bolide DIIV plusieurs fois dans le mur de la caricature mais arrive à s’en sortir à chaque fois. Comment fait-il ? Disons que les guitares qui accompagnent ses chansons sont divines. Et on est prêt à tout endurer pour entendre les riffs de Valentine ou de Take Your Time. Is The Is Are ? est évidemment le disque de ce début d’année. Mais le retrouvera t-on dans les tops de 2016 ?

Pour rappel, What a Terrible World, What a Beautiful World des The Decemberists avait suscité quelques émois en janvier 2015 mais n’avait intéressé personne à l’heure des sempiternels classements de fin d’année.

Discographies

Dustin Payseur des Beach Fossils et Jack Tatum des Wild Nothing peuvent ranger leur guitare et détruire leurs amplis… C’est bien Zachary Cole Smith des divins DIIV qui risque de remporter le gros lot et de laisser sa trace dans l’histoire de la scène musicale de Brooklyn des années 2010. Les anthologies retiendront le premier Drums et le deuxième (ou peut-être second…) DIIV.

Par on ne sait quel miracle ou quelle substance (ou les deux), Cole Smith arrive à enquiller des dizaines de minutes de solo et emmene dans son sillage de poudreuse les fans de pop et les fanatiques de shoegaze.

DIIV – Under The Sun

Is The Is Are ? ressemble aux fringues de Zachary Cole Smith. Ce dernier flotte dans ses chemises Primark XXXXL comme il flotte dans ce disque long de 17 chansons. Ce garçon devrait mettre du L et faire des disques d’une petite dizaine de chansons. Mais évidemment, il fait tout le contraire et attire l’attention.

DIIV – Dopamine

Produit par Cole Smith en personne et tentant de se frayer un chemin à travers ses démons, Is The Is Are ? est un disque bien trop long pour les frêles épaules de son auteur. Évidemment on se passera de l’inutile (Fuck) et de quelques chansons. Mais on se damnera pour entendre la ligne (de basse) de Mire et la basse endiablée d’Incarnate Devil… Ce disque regorge d’excellentes trouvailles (le piano sur Healthy Moon) a défaut de posséder un hymne comme Doused. Moins branché cold wave que son prédécesseur, Is The Is Are ? voit Cole Smith prendre son envol.

La Côte Ouest a The Warlocks ; la Côte Est vient, avec quelques années de retard, de dégainer leurs concurrents les plus sérieux.

Is The Is Are de DIIV sera publié le 5 février 2016 via le label Captured Tracks.

DIIV - Is the Is Are

Tracklist : DIIV - Is The Is Are?
  1. Out of Mind
  2. Under the Sun
  3. Bent (Roi's Song)
  4. Dopamine
  5. Blue Boredom (ft. Sky Ferreira)
  6. Valentine
  7. Yr Not Far
  8. Take Your Time
  9. Is The Is Are
  10. Mire (Grant's Song)
  11. Incarnate Devil
  12. (Fuck)
  13. Healthy Moon
  14. Loose Ends
  15. (Napa)
  16. Dust
  17. Waste of Breath

DIIV – Is The Is Are ?
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Stromae @ Cabaret Vert, Charleville-Mézières, 17-08-2022

Photos : Cabaret Vert 2022, 17 au 21 août 2022

Le festival ardennais est de retour avec une des meilleures programmation de cet été. Pendant cinq jours, le square Bayard résonne au son des concerts, mais aussi des arts de rues, du festival BD et des rencontres publiques pour un monde meilleur.
Diiv

Addict’DIIV

Ne ratez pas DIIV en concert en France (en autre Lyon ce vendredi, Montpellier le 28 mai où l’on vous fait gagner vos places) qui réédite ses premiers disques le 24 juin.
The Warlocks - The Chain

The Warlocks – The Chain

En 2020, les Warlocks font toujours du Warlocks. Rien ne change à ce détail près que The Chain est sûrement le meilleur disque du groupe depuis… The Mirror Explodes paru en 2009.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.