Catégories
Chroniques d'albums

Post – Post – Rock

Ca commence par des chuintements et des crissements de cordes qui vont s’amplifiant au fur et à mesure, le Quatuor Pli déploie ses talents dans le premier morceau du nouvel album de B R OAD WAY dont j’avais déjà chroniqué les précédents albums ici-même. Puis les autres instruments apparaissent comme des fantômes, toujours accompagnés par les cordes et c’est le phrasé inimitable du chanteur, comme haletant, tendu, sur la corde raide.

C’est d’une oreille attentive qu’il faut écouter B R OAD WAY car le groupe ne se livre pas aisément et il faut y revenir encore et encore afin d’apprécier toutes les strates qui composent leur musique. J’ai beau chercher mais je ne trouve aucun autre groupe dont je pourrais les rapprocher à part peut-être les défunt Godspeed You ! Black Emperor pour la richesse sonore dont ils parent chacune de leurs compositions et l’attention portée au moindre détail. Sur leur page MySpace on peut voir leurs influences, influences apportées certainement par chacun des membres du groupe et on se dit qu’un groupe qui fait le grand écart entre Autechre et Danny Elfman ou Gainsbourg et Sonic Youth doit avoir forcément quelque chose d’intéressant à formuler.

B R OAD WAY – Gang Plank TEASER ALBUM

Et force est de constater que c’est le cas. « Gang Plank » fait partie de ces disques qui vous happent et vous retiennent, si bien qu’au terme des 41 minutes 09 que dure l’album, on n’a qu’une seule envie, le réécouter encore et encore pour en extraire tout le foisonnement et l’abondance de références. La palette déployée au long des 7 morceaux passe de la mélancolie la plus intimiste à une certaine « violence ». Il faut également signaler que certaines paroles sont extraites d’œuvres poétiques de Henry David Thoreau et Ralph Waldo Emerson, grands observateurs de la nature. A l’heure où tant d’artistes revendiquent comme culture les années 80, la télévision et internet, cette attitude a quelque chose de salutaire et fait un bien fou.

B R OAD WAY - Gang Plank

Après avoir sorti un « Enter The Automaton » magistral, salué unanimement par la critique en 2008, B R OAD WAY récidive en cette fin d’année 2009 pour accoucher d’un album essentiel de 2009. Parions qu’ils reviendront en 2010 réveiller nos oreilles endormies.

Sortie de l’album le 26 Octobre.

Ne loupez pas B R OAD WAY sur scène le 17 novembre au Point Ephémère à Paris et le 21 novembre au Zénith de Saint-Etienne.

Merci à B R OAD WAY de nous avoir fait parvenir leur album en avant-première.

Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Interview de B R OAD WAY

Le 17 novembre, à quelques heures de leur concert au Point Ephémère, Soul Kitchen avait rendez vous avec B R OAD WAY pour une discussion à bâtons rompus. C’est toujours une expérience très enrichissante de rencontrer de vrais passionnés de musique et de pouvoir s’entretenir avec eux, comme ça, autour d’un verre.
Broadway au Point Ephémère, 17-11-2009

Broadway + B Alone au Point Ephémère

En cette soirée humide de novembre nous retrouvons B.Alone et B R OAD WAY que nous attendions avec impatience de voir en live. Voici ce que nous avons vécu, avec en prime les photos des concerts.
Chronique : BROADWAY - Gang Plank

Vide et Espace

Ca commence par des chuintements et des crissements de cordes qui vont s’amplifiant au fur et à mesure, le Quatuor Pli déploie ses talents dans le premier morceau du nouvel album de B R OAD WAY dont j’avais déjà chroniqué les précédents albums ici-même. Puis les autres instruments apparaissent comme des fantômes, toujours accompagnés par les cordes et c’est le…

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.