Michael Kiwanuka, tout comme Laura Gibson, vient de mettre fin à quatre ans de silence avec la publication de nouvelles chansons. Les At The Drive In viennent de donner un concert à Paris alors qu'ils s'étaient condamnés au silence depuis des années. 2016 ou l'année des retours improbables. On ne sera même pas étonné si on nous annonce un nouvel album des La's.


En 2012, produit par Paul Butler des excellent The Bees, le premier album de du Londonien Kiwanuka avait fait sensation.
En effet Home Again avait fait tomber les critiques anglais qui l’avaient rapidement comparé à Otis Redding ou à Marvin Gaye… Les comparaisons élogieuses n’avaient pas manqué. Le problème pour eux c’est qu’ils vont devoir en trouver de nouvelles car son nouveau disque pourrait être d’un niveau supérieur.

Produit par Danger Mouse et Inflo, Love & Hate est annoncé pour le mois de mai 2016.
Le premier extrait a même le droit à un clip filmé par Hiro Murai (St Vincent).

Michael Kiwanuka – Black Man In A White World

Discographies

Love & Hate de Michael Kiwanuka sera publié le 27 mai 2016 via Polydor.

Tracklist : Michael Kiwanuka - Love & Hate
  1. Cold Little Heart
  2. Black Man In A White World
  3. Falling
  4. Place I Belong
  5. Love & Hate
  6. One More Night
  7. I'll Never Love
  8. Rule The World
  9. Father's Child
  10. The Final Frame

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Mikael Kiwanuka - Kiwanuka

Michael Kiwanuka – Kiwanuka

Découvert en 2012 avec Home Again (un disque brillant produit par le leader des The Bees), Michael Kiwanuka avait forcé la porte des charts avec Love & hate. Le revoici avec Kiwanuka, un disque qui tient du chef-d’oeuvre.
Michael Kiwanuka - Love & Hate

Michael Kiwanuka – Love & Hate

En 2012, Michael Kiwanuka avait fait son petit effet avec son premier album Home Again. Produit à l’époque par Paul Butler des The Bees, Home Again s’était classé à la quatrième place des charts britanniques et offrait un son somme toute assez singulier pour son époque. En 2016 Michael Kiwanuka reprend les mêmes ingrédients mais […]
Elysian Fields

Les fantômes d’Elysian Fields

Jennifer Charles et Oren Bloedow seront de retour à la fin du mois d’avril avec leur dixième album pour célébrer une carrière de vingt ans ! Avec Elysian Fields, les comptes sont toujours ronds.
John Grant

John Grant ne déçoit pas

John Grant était déjà grand avec The Czars, sa carrière solo a démarré de manière fulgurante en 2010 avec son autobiographie en chansons, Queen of Denmark, il nous avait définitivement conquis avec son concert avec le BBC Philharmonic Orchestra.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.