White Lies – Friends

En 2009, les White Lies avaient fait le braquage du siècle avec leur disque To Lose My Life... Tous les fans de Ian Curtis et de Joy Division n'y avaient vu que du feu et étaient attirés comme des zombies par la pochette monochrome et les singles de ce premier album. Sept ans plus tard, les White Lies cherchent des amis et des fans.


L’album Friends est en train de passer un sale quart d’heure outre-Manche. Les critiques jouent les grenouilles de bénitier et s’offusquent de la qualité du disque. Friends n’est pas pire que les précédents, ni mieux (enfin ça on s’y attendait). Autrefois héros de la cold-wave, les White Lies se retrouvent avec le statut peu enviable de cible pour pigiste impuissant.

White Lies – Take It Out On Me

L’affaire commence tout de même à sentir le sapin pour Harry McVeigh, Charles Cave et Jack Lawrence-Brown. Les White Lies sont une grosse machine qui commence à s’enrailler. En 2009, ces trois Londoniens ont vendu des dizaines de palettes de leur premier album. Depuis, les chiffres de vente ne cessent de s’effondrer. Le dernier disque en date (Big TV) n’a pas atteint le top 3 des charts anglo-saxons. La sanction a été immédiate : leur label (Fiction) les a mis dehors. En 2016, les White Lies se retrouvent donc chez BMG et doivent produire eux-mêmes leur disque. Et il se pourrait bien que la taille des salles qui accueillent la tournée soit inférieure à celle des précédentes.

Discographie

White Lies – Hold Back Your Love

Friends et sa pochette calibrée pour séduire les fans de Supertramp ou de Talk Talk n’est pas si déshonorant. On reprend plus ou moins les mêmes ingrédients que pour Big TV sans son concept fumeux (Londres, Orwell, 84) et on les mixe avec ce qui avait fait le succès de To Lose My Life. Il y a des fautes de goût et des sorties de route impardonnables (Don’t Want to Feel It All) mais aussi quelques réussites qui feront plaisir aux fans. Et à eux seuls.

On souhaite donc beaucoup de courage à l’attaché de presse qui va devoir défendre ce disque. Et on félicite les White Lies qui viennent d’inventer le concept de « difficile quatrième album ».

Friends des White Lies sera publié le 07 octobre 2016 via BMG/PIAS.

Tracklist : White Lies - Friends
  1. Take It Out On Me
  2. Morning in LA
  3. Hold Back Your Love
  4. Don't Want to Feel It All
  5. Is My Love Enough ?
  6. Summer Didn't Change a Thing
  7. Swing
  8. Come On
  9. Right Place
  10. Don't Fall

White Lies en concert.
DateLieuTickets
27
Août
2022

Victorious Festival 2022

Portsmouth (United Kingdom)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

White Lies – Friends
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

White Lies @ le Trabendo, Paris, 19/03/2019

Photos : White Lies @ le Trabendo, Paris | 19.03.2019

En 2009, les White Lies avaient fait le braquage du siècle avec leur disque To Lose My Life… Tous les fans de Ian Curtis et de Joy Division n’y avaient vu que du feu et étaient attirés comme des zombies par la pochette monochrome et les singles de ce premier album. Sept ans plus tard, les White Lies cherchent des…
White Lies, le Trabendo, Paris, 15/10/2016

Les jolis mensonges des White Lies

Quelques mois après la sorties de Friends, leur dernier album, SK* a pu rencontrer les White Lies, et leur a posé quelques questions pour mieux les connaitre !
White Lies @ Le Trabendo - 15/10/16

Les White Lies ne font pas semblant

Les White Lies ont sorti leur nouvel album, Friends, il y a seulement une semaine, et c’est sur la scène d’un Trabendo bondé qu’ils se trouvaient ce week-end pour une unique date parisienne.
White Lies

Les White Lies au Trabendo

Retour aux fondamentaux pour les White Lies avec leur nouveau single. Le trio qui fait de la cold wave pour les fans de cold wave ont produit eux-mêmes leur nouvel album et annonce une date de concert en France.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.