Catégories
Interviews

5 questions à … VedeTT

© Paul Liaigre

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de VedeTT, auteur fin 2015 de l’excellent programmatique Tuer les gens et en concert à Paris (Petit Bain) ce samedi 18 février avec Les Avions, Arnold Turboust et Mini Vague.

VedeTT s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui nous ouvre les portes de leur temple en toute confiance.

VedeTT en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

Notre concert au Chabada en juin dernier. C’était très spécial, il s’est passé un truc entre nous, et entre le public et nous. Cette période était particulière pour moi, et plein de choses, d’événements personnels etc, sont venus s’ajouter à l’ambiance de cette soirée. C’est un de mes meilleurs souvenir de concert de cette année.

VedeTT – live @ Le Chabada – 2016

Votre rencontre en tournée ?

Il y a eu un paquet de rencontres hyper cool l’année dernière. La palme revient aux personnes qu’on a rencontrées lorsqu’on était à Austin au Texas. Je connais plein de gens cool en France, mais leur manière à eux d’être cool, est vraiment cool. En tout cas, différente, ce qui en soit fait déjà vachement de bien.

VedeTT – Temple

Votre anecdote dans le van ?

Wouha… Yen a tellement, et je saurai même pas dire avec lequel des groupes. Avec VedeTT, on est plutôt calmes dans le van en général. Avec Sheraf ou San Carol, c’est souvent plus débile.

Votre prochain album ?

Je commence à travailler dessus, mais tranquillement. J’ai commencé à composer quelques trucs, mais j’ai vraiment envie de continuer à faire tourner ce set. On n’a pas assez fait de concerts à mon goût avec cet album. Je pense qu’on peut le défendre encore quelques temps.

VedeTT – I Don’t Care

Votre prochain rêve ?

Comme Miss France : La paix dans le monde

En écoute avec VedeTT

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

VedeTT - It Seems To Be Natural

Vidéo : VedeTT – It Seems To Be Natural

Si l’on devait désigner un EP de l’année, cela serait assurément ces quatre titres fulgurants des angevins de VedeTT qui ont tout à gagner avec ce Losing All à la terrible beauté. On est ensuqué de bonheur avec le plantureux It seems to be natural entre spleen et idéal.

Vidéo : VedeTT – Get Off The Road

Rasoir VedeTT ? sûrement pas. Get Off The Road est extrait de leur nouvel EP, Losing All qui sort le 8 décembre chez Echo Orange et met une bonne claque à la concurrence avec leur new wave 3.0
VedeTT - Tuer les gens

VedeTT – Tuer Les Gens

Il faut être culotté pour s’appeler VedeTT quand on débute un projet, encore plus quand on sort en octobre 2015 un premier album intitulé « Tuer les gens ».
VedeTT - Free Chicken & Fried

Déjà VedeTT !

On vous a déjà dit tout le bien que l’on pense de VedeTT, trio angevin emmené par son bassiste Nerlov au spleen crépusculaire mais sacrément jouissif en concert.
VedeTT - Tuer les gens

VedeTT – Tuer les gens

Sur le marché très encombré de la cold-wave, l’ingénieux angevin VedeTT débarque sans coup férir et publie un album qui tire son épingle du jeu en durant aussi longtemps qu’un disque de Weezer et en braconnant sur les terres de Motorama.
VedeTT - Tuer Les Gens

VedeTT lave plus noir !

VedeTT, c’est le père Florent Vincelot qui fait dans la spleen pop et dans la machine à laver les émotions.

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…