Catégories
Chroniques d'albums

The Magnetic Fields – 50 Song Memoir

Il faut acheter 50 Song Memoir ! En achetant le dernier disque des Magnetic Fields, vous sauverez des emplois. En effet, Warner, qui distribue ce disque, est en cessation de paiements depuis que le service presse a posté le disque promo à tous les pigistes de ce bas monde. 50 Song Memoir est composé de 5 disques; chaque envoi coûte donc bonbon à la maison de disques qui a la lourde tâche d’héberger le très causant (et très ironique) Stephen Merritt.

Révélés au grand public en 1999 avec l’album 69 Love Songs, les Magnetic Fields sont suivis de très près par les gens de bon goût depuis Holiday publié en 1994. Depuis cette date, Merritt fournit un travail de qualité. Quand il n’est pas occupé à faire des bandes originales de dessins animés ou des adaptations théâtrales, Merritt trouve un concept et en fait un disque. Sur 69 Love Songs, il était question d’amour, sur Realism de réalisme.. Aujourd’hui, il sera question de mémoire sur 50 Song Memoir : les choses sont toujours logiques avec ce New-yorkais qui ferait passer Luke Haines pour Bécassine.

The Magnetic Fields

Il est fortement recommandé de poser quelques jours de R.T.T. pour écouter intégralement ce disque. Alors que certains groupes peinent à aligner 30 minutes de musique, Merritt a la capacité (et la possibilité) de publier quatre heures de musique. Sur ce onzième album, il est bien question de la vie de Merritt. A chaque chanson correspond une année de sa vie et on rencontrera, au fil des écoutes, tous les gens qui ont compté pour lui. On croisera donc sa mère, son père, Elliott Smith, ses anciennes compagnes ou ses anciens professeurs.
Avec sa voix de baryton monocorde, le leader des Magnetic Fields nous ouvre les portes de son quotidien et nous offre ses questionnements les plus intimes (que ce soit à propos des Levi’s 501 ou de ses lieux de prédilection). O.V.N.I. de l’année, 50 Song Memoir est évidemment totalement irrésistible.

The Magnetic Fields – 68 A Cat Called Dionysus

50 Song Memoir de The Magnetic Fields est disponible via Nonesuch Records/Warner Music.

The Magnetic Fields - 50 Song Memoir

Tracklist : The Magnetic Fields - 50 Song Memoir - Disc 1
  1. '66 Wonder Where I'm From
  2. '67 Come Back as a Cockroach
  3. '68 A Cat Called Dionysus
  4. '69 Judy Garland
  5. '70 They're Killing Children Over There
  6. '71 I Think I'll Make Another World
  7. '72 Eye Contact
  8. '73 It Could Have Been Paradise
  9. '74 No
  10. '75 My Mama Ain't

Tracklist : The Magnetic Fields - 50 Song Memoir - Disc 2
  1. '76 Hustle 76
  2. '77 Life Ain't All Bad
  3. '78 The Blizzard of '78
  4. '79 Rock'n'Roll Will Ruin Your Life
  5. '80 London by Jetpack
  6. '81 How to Play the Synthesizer
  7. '82 Happy Beeping
  8. '83 Foxx and I
  9. '84 Danceteria!
  10. '85 Why I Am Not a Teenager

Tracklist : The Magnetic Fields - 50 Song Memoir - Disc 3
  1. '86 How I Failed Ethics
  2. '87 At the Pyramid
  3. '88 Ethan Frome
  4. '89 The 1989 Musical Marching Zoo
  5. '90 Dreaming in Tetris
  6. '91 The Day I Finally...
  7. '92 Weird Diseases
  8. '93 Me and Fred and Dave and Ted
  9. '94 Haven't Got a Penny
  10. '95 A Serious Mistake

Tracklist : The Magnetic Fields - 50 Song Memoir - Disc 4
  1. '96 I'm Sad!
  2. '97 Eurodisco Trio
  3. '98 Lovers' Lies
  4. '99 Fathers in the Clouds
  5. '00 Ghosts of the Marathon Dancers
  6. '01 Have You Seen It in the Snow?
  7. '02 Be True to Your Bar
  8. '03 The Ex and I
  9. '04 Cold-Blooded Man
  10. '05 Never Again

Tracklist : The Magnetic Fields - 50 Song Memoir - Disc 5
  1. '06 Quotes
  2. '07 In the Snow White Cottages
  3. '08 Surfin'
  4. '09 Till You Come Back to Me
  5. '10 20.000 Leagues Under the Sea
  6. '11 Stupid Tears
  7. '12 You Can Never Go Back to New York
  8. '13 Big Enough for Both of Us
  9. '14 I Wish I Had Pictures
  10. '15 Somebody's Fetish

The Magnetic Fields – 50 Song Memoir
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Chevalrex

A Chevalrex !

Chevalrex s’apprête à publier son nouvel album via le label Vietnam (H-Burns, Pharaon de Winter, O) après avoir enrichi le propos de La Souterraine. Graphiste, producteur (Eddy Crampes) et responsable de la salle des fêtes chez Objet Disque, Chevalrex est un touche-à-tout génial dont la modestie est proportionnelle à son talent. C’est donc vous dire […]
The Magnetic Fields – Andrew In Drag

The Magnetic Fields – Andrew In Drag

Stephin Merritt est un authentique cintré qui est toujours là où on ne l’attend pas. Quoique.. Depuis ces derniers temps, le vieux garçon, artisan réactionnaire, avait quelque peu perdu de sa superbe. Merritt a le mérite (désolé) d’enclencher de nouveau les synthétiseurs et de repartir de plus belle. Andrew In Drag est le premier extrait […]
Chronique : The Magnetic Fields - Realism

The Magnetic Fields, Realism

En 2008, Magnetic Fields, emmené par son chanteur et auteur-compositeur Stephen Merritt, sort Distortion. Le propos est simple, il s’agit d’un album hommage à Jesus and Mary Chain. Comme on peut s’y attendre avec Merritt les mélodies sont habiles, les guitares pleines de fuzz et de disto, et oui effectivement, impossible de ne pas penser […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.