H-Burns commence sévèrement à entrer dans le paysage musical hexagonal et à construire ce qui ressemble à une œuvre avec ce septième disque en dix ans. Avec Kid we own the summer (plus beau titre d’album de l’année ?), Renaud Brustlein prolonge le sillon tracé par le déjà formidable Night Moves en 2015.

Une aventure collective. Le valentinois a su s’entourer : Bertrand Belin aux cordes, Alma Forrer aux chœurs, l’antre boisée du studio ‘Wooden D’ de Denis Clavaizolle (Bashung, Darc, Murat) et l’on obtient une merveille d’équilibre, d’apaisement et de sérénité musicale. Renaud a maquetté ses chansons en solitaire et a conservé par moment le son un peu synthétique de ses jouets électroniques comme sur I wasn’t trying to be your man et sa sincérité élégante ou sur Minor days et ses réminiscences mélancoliques. Il évoque comme source d’inspiration le Tunnel of love de Springsteen mais aussi les teen movies à la John Hughes qu’il a revus pour tenter de capturer l’innocence du dernier été avant la fin de la jeunesse, ce rayon vert fugace qui fait basculer peut être vers les contraintes et les responsabilités.

Discographie

Flamboyance

Avec Kid we own the summer H-Burns prouve qu’il possède un sens aigu de la mélodie pour un disque qui ne se laisse pas immédiatement apprivoiser. Mais on est emporté par le désarmant White Tornado ou par l’apparente simplicité des vers de Naked : « but I wanna be in your arms when the earth is turning black / I gotta stand here and laugh about it / I gotta carry your ghost while the lights are burning bright ». C’est bien de lumière qu’il s’agit dans ce disque, celle du crépuscule dans la steppe russe de la magnifique pochette, celle d’une âme rassurante et inspiratrice d’une paix intérieure.

H-Burns sera en concert à l’Épicerie Moderne le 28 mars avec Woods et à la Belle Electrique le 6 avril avec Bertrand Belin.

H - Burns - Kid We Own The Summer

H-Burns en concert.
DateLieuTickets
22/10/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ Théâtre Jérôme Savary
Villeneuve-lès-maguelone (FR)
Tickets
23/10/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ L'Empreinte
Savigny-le-temple (FR)
Tickets
06/11/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ La Cartonnerie
Reims (FR)
Tickets
07/11/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ La Traverse
Cleon (FR)
Tickets
12/11/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ PTR Folk Festival
Genève (Switzerland)
Tickets
16/12/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ Théâtre Durance
Château-arnoux-saint-auban (FR)
Tickets
17/12/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ Théâtre Denis
Hyères (FR)
Tickets
09/01/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ La Sirène
La Rochelle (FR)
Tickets

Dates de concerts fournies par Bandsintown

H-Burns – Kid We Own The Summer
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Mattiel_annecy_brise glace_03sk

Photos : Mattiel & H-Burns @ Le Brise Glace, Annecy | 29.09.2019

H-Burns commence sévèrement à entrer dans le paysage musical hexagonal et à construire ce qui ressemble à une œuvre avec ce septième disque en dix ans. Avec Kid we own the summer (plus beau titre d’album de l’année ?), Renaud Brustlein prolonge le sillon tracé par le déjà formidable Night Moves en 2015. Une aventure collective. Le valentinois a su…
H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de […]
H-Burns feat. Kate Stables - Sister

This is the hit : H-Burns & Kate Stables

Il y a des duos de pure convenance pour faire joli sur les disques d’artistes en mal d’inspiration. E il y a des duos de pure connivence où deux artistes vous saisissent d’émotion. C’est évidemment le cas pour ce Sister d’H-Burns et Kate Stables.

Power to H-Burns !

Du 3 au 13 juillet 2019 se tiendra la dixième édition du festival Days Off avec une belle programmation. On pourra aller voir Kraftwerk 3D, Thom Yorke, Charlotte Gainsbourg, Cat Power, Jónsi (Sigur Rós) et bien d’autres. Et on ne cache pas notre impatience pour le concert Cat Power le 4 juillet 2019. La première […]

Plus dans Chroniques d'albums

Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.