Vidéo : Devendra Banhart – Abre Las Manos

Après Kantori Ongaku, un morceau nipon ni mauvais qui lorgnait du côté de Mac Demarco et qui rend hommage à Haruomi Hosno (Yellow Magic Orchestra), Devendra Banhart sort Abre Las Manos, un nouvel extrait de son futur album Ma à paraître le 13 septembre chez Nonesuch

Le show Shannon Shaw !

Produite par Dan Auerbach (The Black Keys), Shannon Shaw se lance en solo sans les Clams. On clamera haut et fort que son disque, Shannon in Nashville, est le disque de notre été.

The Magnetic Fields – 50 Song Memoir

Il faut acheter 50 Song Memoir ! En achetant le dernier disque des Magnetic Fields, vous sauverez des emplois. En effet, Warner, qui distribue ce disque, est en cessation de paiements depuis que le service presse a posté le disque promo à tous les pigistes de ce bas monde. 50 Song Memoir est composé de…

The Arcs

Tiens voilà un petit nouveau sur le marché musical : un certain Dan Auerbach. Notre petit doigt nous dit qu’il aura du succès dans quelques années… Patrick Carney out, Auerbach l’hyperactif a enregistré quelques morceaux à Los Angeles et Nashville et nous voilà avec un album : Yours, Dreamily.

The Black Keys – Turn Blue

Les Black Keys continuent de virer leur cuti : adieu le minimalisme et le son sauvage des débuts. Le virage amorcé avec l’album Brothers continue. Mais le duo de l’Ohio (ou de Nashville et de Los Angeles pour ce disque) fait sa mue avec une telle classe et un tel goût pour les bonnes choses.…

Steve Reich – WTC 9/11

La commande d’une pièce sur les attentats du 11 septembre date de 2009 par le Kronos Quartet pour Steve Reich. Inutile de s’étendre ici sur le passé, le présent et le futur induits par cet évènement. Il faudra se contenter d’écouter la musique d’un des chefs de file de la musique minimaliste.

The Magnetic Fields, Realism

En 2008, Magnetic Fields, emmené par son chanteur et auteur-compositeur Stephen Merritt, sort Distortion. Le propos est simple, il s’agit d’un album hommage à Jesus and Mary Chain. Comme on peut s’y attendre avec Merritt les mélodies sont habiles, les guitares pleines de fuzz et de disto, et oui effectivement, impossible de ne pas penser…