Catégories
Chroniques d'albums

Thurston Moore – Rock N Roll Consciousness

C’est que ça s’agite du côté de New York ! Alors que Lee Ranaldo vient de signer chez Mute Records pour publier son prochain disque (Electric Trim), Thurtson Moore publie Rock N Roll Consciousness, un nouvel album de fort bonne facture.

Accompagné de Steve Shelley (Sonic Youth), Debbie Googe (My Bloody Valentine) et James Sedward, Thurston Moore fait du Thurston Moore à la papa avec Rock N Roll Consciousness. Enregistrés dans les studios Church Studios (Londres) avec Paul Epworth (Adele) et mixés par Randall Dunn à Seattle, les cinq morceaux de ce cinquième album (et leurs 42 minutes !) sont autant de clins d’œil au passé de Sonic Youth qu’au futur de ce « nouveau » groupe.
Écouter Turn On ou le très martial Cusp s’avère être un exercice très plaisant voire jouissif (Aphrodite). Les guitares de ce disque nous rappelle les meilleures heures de feu Sonic Youth. Sûrement canalisé par le côté pop d’Epworth, Rock N Roll Consciouness est un disque que l’on peut approcher facilement sans avoir peur de perdre un tympan. En effet, T. Moore peut être difficile à écouter. Invitez son pote de The Ex et ses tournevis et vous comprendrez votre douleur….

Thurston Moore – Smoke of Dreams

Supérieur à The Best Day (2014), Rock N Roll Consciouness devrait prendre une autre dimension lors des concerts de la tournée de Moore.

Thurston Moore - Rock N Roll Consciousness

Rock N Roll Consciousness de Thurston Moore est disponible via Caroline International.

Tracklist : Thurston Moore - Rock N Roll Consciousness
  1. Exalted
  2. Cusp
  3. Turn On
  4. Smoke Of Dreams
  5. Aphrodite

Thurston Moore – Rock N Roll Consciousness4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Thurston Moore

Notre amour pour Thurston Moore

Accompagné de Steve Shelley (Sonic Youth), Deb Googe (My Bloody Valentine) et de James Sedwards (Nøught), l’ex Thurston Moore revient nous parler d’amour avec un nouvel album prévu pour la rentrée.
Thurston Moore (photo : Jérôme Sevrette)

Jérôme Sevrette – Photographe

En 2015, les photographies de Thurston Moore à La Route de Rock avaient été autant de coups de semonce pour le public. Attention, grand photographe en approche… Mais qui a donc figé la bouille de l’ex Sonic Youth ainsi ? Sevrette dîtes vous. Intéressant.
Chelou - Mothership EP

Très Chelou

Chelou ne vient pas du 93 mais de Londres, il a ouvert pour Thurston Moore et All We Are, son premier EP a été soutenu en Angleterre par Annie Mac sur BBC Radio 1 et le suivant Mothership paraît à la fin du mois. Il a aussi collaboré avec Maya Jane Coles et son nouveau…
Thurston Moore - TINALS 2015

TINALS fait mal Jour#1

Point d’entrée en douceur pour la troisième édition du festival This is NOT a love song.
TINALS 2015

Huge TINALS 2015 !

Troisième édition pour le festival This is not a love song et l’on s’écrie, Cucurrucucu en parcourant la programmation !
Thurston Moore - Demolished thoughts

Thurston Moore – Demolished thoughts

Si on connaît Thurston Moore, c’est surtout parce que d’une part, il est M. Kim Gordon et parce que, d’autre part, il est le guitariste/chanteur de Sonic Youth. Hormis son implication dans le groupe new yorkais, donc, il poursuit depuis 1995 une carrière solo. Demolished thoughts, son 5ème opus, produit par Beck sortait en Mai…

Plus dans Chroniques d'albums

The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…