Catégories
Chroniques d'albums

Kasabian – For Crying Out Loud

En juin 1997, Radiohead s’apprêtait à prendre la tête du rock anglais avec son album OK Computer. Vingt ans plus tard, on annonce la réédition de ce fantastique album. La même semaine, Kasabian fait son retour en fanfare avec un album au titre prémonitoire. Et comme son équipe de football, le groupe de Leicester coule. Si Kasabian était un groupe de deuxième division, on pourrait en rire. Or ce groupe est un des plus gros vendeurs du rock indé anglais. On vit vraiment une sale époque…

XL Recordings a annoncé la nouvelle hier : « ‘OK COMPUTER OKNOTOK 1997 2017’ sortira le 23 juin coïncidant quasiment avec la date de sortie originale de l’album en 1997. OKNOTOK est composé des 12 titres d’origine d’OK Computer augmenté de 8 faces B et 3 inédits I Promise, Lift et Man Of War enregistrés à la même période mais jamais publiés, le tout fraîchement remasterisé à partir des enregistrements analogiques. »

Et le nouveau disque de Kasabian dans cette affaire ? Une purge. On a définitivement perdu Serge Pizzorno et par extension Kasabian. En 2004, ce groupe de Leicester gérait de manière assez intelligente l’héritage des Mondays et de Primal Scream. Produits par Dan The Automator, ils avaient réussi de jolies choses avec West Ryder Pauper Lunatic Asylum (2009). Depuis, le label et le groupe nous promettent une révolution musicale à chaque sortie. Et à chaque fois, le même scénario se déroule : le groupe fait du surplace avec une pelle pour mieux s’enterrer vivant et un pack de bière pour entretenir son bidon. For Crying Out Loud est donc pire que le précédent album et sûrement mieux que le prochain. Tout ici n’est que redite et lourdeur. Et si ces gens étaient modestes… Mais non, Pizzorno se croit Goncourt de l’année et Tom Meighan Prix Nobel de la Paix…

La preuve avec You’re In Love With a Psycho qui résume bien l’affaire. On se croit Frank Zappa et au final on fait du sous Status Quo. Et le pire dans tout ça ? Un morceau s’intitule The Party Never Ends. On va donc pleurer à chaudes larmes pendant quelques années.

Kasabian – You’re In Love With a Psycho

Sur ce, on va écouter notre vieux CD d’OK Computer avant d’avoir la réédition entre les mains.

For Crying Out LoudKasabian sera publié le 5 mai 2017 via Columbia / Sony.
Les Kasabian seront en concert le 11 novembre 2017 au Zénith de Paris.

Retrouvez les articles relatifs à Kasabian :

Kasabian - For Crying Out Loud (2017)

Tracklist : Kasabian - For Crying Out Loud
  1. Ill Ray (The King)
  2. You're In Love With a Psycho
  3. Twentyfourseven
  4. Good Fight
  5. Wasted
  6. Comeback Kid
  7. The Party Never Ends
  8. Are You Looking for Action?
  9. All Through the Night
  10. Sixteen Blocks
  11. Bless This Acid House
  12. Put Your Life On It
Kasabian – For Crying Out Loud1.0
2/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
10 réponses sur « Kasabian – For Crying Out Loud »

C’est un article de critique d’album ça? Extrêmement complet et détaillé merci beaucoup….

On sent la critique du gros rageux qui n’a pas écouté une seule note de cet album mis à part le single…. Affligeant.

Les deux phrases de cet article bidon qui résume tout : « Or ce groupe est un des plus gros vendeurs du rock indé anglais. On vit vraiment une sale époque… »

« Sur ce, on va écouter notre vieux CD d’OK Computer avant d’avoir la réédition entre les mains. »

Qu’est-ce que vient foutre Radiohead dans cette histoire ? Avez-vous écouté l’album ? Au vu de ce que vous écrivez, j’en doute. On sent un parti-pris non maîtrisé car absolument pas argumenté de bout en bout.

Sur ce, on va lire des chroniques meilleures que celle-ci, ça ne va pas être bien difficile (un exemple et même si la personne n’a pas aimé l’album, ça c’est une chronique ! :http://drownedinsound.com/releases/19913/reviews/4150992)

Du grand n importe quoi qui c est ce chroniqueur , ?
Kasabian avec ce. Nouvel album confirme sa position dposition de meilleurs groupes rock indiet rock tout court …
Que ce monsieur range son parti pris et écoute l album et quant Radiohead rien à cirer ….. 2 divisions séparent ce groupe des surdoués se Leceister

Au vu des critiques précédentes sur Kasabian, c’est de la posture intelloboboparigo. Radiohead, pourquoi et WTF ? (en plus à écouter ça fait au moins dix ans qu’on se fait chier). Si t’as un minimum d’oreille, ressort au moins Wasted et Comeback kid. Etre critique ne va dire forcèment chier sur un groupe !

PTDR ! Le « piquage » voire plagiat du NME au niveau de la chronique. Pas d’oreilles, OK, Pas d’intégrité beurk !

Écoutez les disques avant d’écrire quoi que ce soit dessus, vous gagnerez en crédibilité et en intérêt. Sinon restez déconnecté et continuez à écouter vos anciens disques, et à penser que c’était mieux avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Le Rock dans tous ses États 2014

Photos : Le Rock dans tous ses États | 27.06.2014

Le 31e Rock démarre fort avec un premier jour mêlant gros noms et gros sons : Kasabian retourne l’hippodrome, bien sûr, mais derrière, le reste de l’affiche est à la hauteur : Birth of Joy rageurs, The Dillinger Escape Plan survoltés ― même quand la sono à sauté pendant un titre et demi sans qu’ils arrêtent de…
Kasabian - 48:13

Kasabian – 48:13

Gentiment affublés du sobriquet de dignes héritiers des Happy Mondays avec leur premier disque, les Kasabian aimeraient bien changer la donne avec ce disque. Comme avec les précédents. Les nouveaux Fleetwood Mac ? Pourquoi pas. 48:13, cinquième disque du groupe, se veut être le disque de la rupture. Tête d’affiche de Glastonbury, Kasabian en veut…
best of 2013 SK

Best of photos 2013

Quatre ans et demi après sa création, Soul Kitchen continue son chemin en essayant de vous faire vivre les meilleures découvertes musicales, en photos et en textes. Toute l’équipe vous souhaite une très belle année 2014 avec ce « Best of photos » de nos photographes.
Photos concert : Kasabian @ Casa Bacardi Live, Milan | 30.05.2013

Kasabian @ Casa Bacardi Live, Milan | 30.05.2013

Plus de 50 000 personnes ont envahi jeudi la place de la cathédrale de Milan pour la seule apparition italienne de Kasabian cette année ; un concert gratuit, dans un décor historique fabuleux, coup d’envoi du Casa Bacardi Live, projet de Bacardi visant à associer musique et cocktails. L’invitation était belle, on ne pouvait que l’accepter.

Plus dans Chroniques d'albums

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…