Julien Pras – Wintershed

Julien Pras (Calc, Pull, Mars Red Sky) en solo confirme après Southern Kind Of Slang (2010) et Shady Hollow Circus (2013) sa capacité à illuminer la grisaille et à enluminer des ritournelles qui vous enveloppent et vous caressent avec la délicatesse d’un battement d’ailes de papillon. Heureusement, lui ne disparaît pas comme eux ou comme ses glorieux aînés Elliott Smith ou Nick Drake.

On a tous besoin d’un abri pour l’hiver, tant physiquement que métaphoriquement, pour se rappeler d’Emma ou de quelqu’un d’autre. Julien Pras nous offre un havre apaisant, un refuge réconfortant avec un disque à la douceur revigorante et au cœur généreux. Sa voix virevolte sur quelques notes de guitare et de piano. Tout semble simple dans ces ballades boisées qui font la part belle aux chœurs Wilsoniens. Ce Wintershed est né en hiver, sans chauffage et pourtant quelle chaleur ! « On a volontairement laissé des bruits de pièces, résonances naturelles ou autre, s’inviter dans l’ensemble, sans vouloir tout nettoyer et aseptiser. »

Julien Pras excelle dans la mélancolie heureuse, le spleen serein avec des miniatures célestes et lumineuses comme ce surnaturel Charles house infirmary ou encore le miraculeux Hired mourners, deux des pièces maîtresses de l’album. La nature vivifie My loyal partner, le banjo enjolive ces Green planets et Horses In Disguise est un authentique tube folk magnifié par le contrechant d’Helen Ferguson (Queen of the Meadow) qui irrigue tout le disque.

Discographie

Bernard Pivot dans son émission littéraire Apostrophes demandait à ses invités : « si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? » Nous dire, on l’ignore, mais on aimerait diablement bien que Julien Pras nous chante ce Wintershed pastoral en intégralité.

Julien Pras - Wintershed

Julien Pras - Wintershed

Tracklist : Julien Pras - Wintershed
  1. Hurry Kane
  2. Divine Spark
  3. Shallow Grooves
  4. Horses In Disguise
  5. Charles House Infirmary
  6. Hired Mourners
  7. Wintershed
  8. My Loyal Partner
  9. On Trial
  10. Green Planets
  11. The Great Devise

Julien Pras – Wintershed
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Julien Pras © Julien Dupeyron

5 questions à … Julien Pras

SK* a demandé à une trentaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Julien Pras qui sort ce jour chez Yotanka son enchanteur troisième album solo, Wintershed et un nouveau clip, Divine Spark. Un […]
Julien Pras - Horses In Disguise

Vidéo : Julien Pras – Horses In Disguise

C’est déjà le printemps avec Horses In Disguise, le premier extrait du troisième stratosphérique album de Julien Pras, Wintershed à paraître le 27 Octobre chez Yotanka et [PIAS] France.
Julien Pras - Shady Hollow Circus

Folk & Pop Circus avec Julien Pras

On avait perdu Elliot Smith, on l’a retrouvé, réincarné en Julien Pras dont le prochain album, Shady Hollow Circus sort le 21 janvier. On avait déjà beaucoup aimé Southern Kind Of Slang, son premier album en solitaire, échappé de Calc et le deuxième contient de merveilleuses cartes postales pop lumineusement mélancolique.
Julien Pras - Angel Of Mercy

vidéo : Julien Pras – Angel Of Mercy

Angel Of Mercy est le premier extrait du nouvel album de Julien Pras, Shady Hollow Circus qui sort le 21 Janvier 2013. C’est une ballade stratosphérique, une voie fragile comme les vers à soie ou le fil ténu d’une mélodie arpégée.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.