Catégories
Chroniques d'albums

Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique

Jo et Jean, Jean et Jo, ils sont inséparables pour ce Pique-Nique, titre de leur premier album après un EP remarqué qui comportait déjà le sautillant Les hommes (ne sont plus des hommes) ou le slow empoisonné Idiot qui sonnent aujourd’hui différemment à l’ère des « balancetonmeetoo ».

Et si l’un des disques français de l’année était un melting pot de soul, de pop, de rocksteady et calypso ?

Mais attention, derrière le programmatique appel à la jouissance en ouverture avec Chanter Baiser Boire et Manger se cache une hypocondrie désenchantée de « deux âmes esseulés ». Jean avoue, « Il ne va pas très loin mon programme, je n’offre pas le salut à ton âme, rien que des peines un peu partagées ». Car derrière le vernis (à ongles ?) et le cigare, nos deux J voguent à vue sur un vague à l’âme vibrionnant. Le duo excelle dans l’écriture ironique malicieuse comme sur ces Eaux claires lucides très spectoriennes ou ce Je t’aurai, gonflé aux aphrodisiaques. Pas étonnant alors que Jo reprenne le mélancolique After laughter (come tears), classique soul de Wendy Rene qui fait écho au très beau titre dépressif, Un jour de plus un jour de moins. Heureusement La femme de chambre vient faire le ménage sur fond de guitares surf même si elle est inquiétante comme Sandrine Bonnaire dans La cérémonie de Chabrol. Ne fume jamais au lit est un hymne à lutter contre l’ennui qui donne envie de sauter sur son lit et de s’envoyer les oreillers à la figure.

Jo Wedin & Jean Felzine – Chanter, baiser, boire et manger

Jo et Jean jouent donc Le Jeu pendant ce Pique-Nique pétillant et pimenté. Ils jouent leurs rôles à la perfection, séduisante suédoise blonde au bras du brun bellâtre car « Jouer c’est important c’est se mentir un peu, jouer c’est amusant quand on est amoureux ». Ne vous fiez pas aux autocollants [Explicit] sur la pochette, il y a énormément d’implicite dans ce disque qui fait la nique à la nouvelle chanson française.

Jo Wedin & Jean Felzine – Les hommes (ne sont plus des hommes) – Session Live aux Labomatic Studios

Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique

Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique

Tracklist : Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique
  1. Chanter Baiser Boire Et Manger
  2. Les Hommes (Ne Sont Plus Des Hommes)
  3. Les Eaux Claires
  4. Idiot
  5. Je T'Aurai
  6. After Laughter (Comes Tears)
  7. Un Jour De Plus Un Jour De Moins
  8. Femme De Chambre
  9. Ne Fume Jamais Au Lit
  10. Nez
  11. Levres Et Menton
  12. Hem
  13. Le Jeu
Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique4.5
9/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
1 réponse sur « Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique »

Je trouve que J&J nous offre une magnifique dédicace à tous ce qu’il peut y avoir d’ordinaire dans la vie en y ajoutant une bonne bouffer d’oxygène, de joie, de guaîté et de bonne humeur.
Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Chroniques d'albums

The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.