Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique

Jo et Jean, Jean et Jo, ils sont inséparables pour ce Pique-Nique, titre de leur premier album après un EP remarqué qui comportait déjà le sautillant Les hommes (ne sont plus des hommes) ou le slow empoisonné Idiot qui sonnent aujourd’hui différemment à l’ère des « balancetonmeetoo ».

Et si l’un des disques français de l’année était un melting pot de soul, de pop, de rocksteady et calypso ?

Mais attention, derrière le programmatique appel à la jouissance en ouverture avec Chanter Baiser Boire et Manger se cache une hypocondrie désenchantée de « deux âmes esseulés ». Jean avoue, « Il ne va pas très loin mon programme, je n’offre pas le salut à ton âme, rien que des peines un peu partagées ». Car derrière le vernis (à ongles ?) et le cigare, nos deux J voguent à vue sur un vague à l’âme vibrionnant. Le duo excelle dans l’écriture ironique malicieuse comme sur ces Eaux claires lucides très spectoriennes ou ce Je t’aurai, gonflé aux aphrodisiaques. Pas étonnant alors que Jo reprenne le mélancolique After laughter (come tears), classique soul de Wendy Rene qui fait écho au très beau titre dépressif, Un jour de plus un jour de moins. Heureusement La femme de chambre vient faire le ménage sur fond de guitares surf même si elle est inquiétante comme Sandrine Bonnaire dans La cérémonie de Chabrol. Ne fume jamais au lit est un hymne à lutter contre l’ennui qui donne envie de sauter sur son lit et de s’envoyer les oreillers à la figure.

Jo Wedin & Jean Felzine – Chanter, baiser, boire et manger

Jo et Jean jouent donc Le Jeu pendant ce Pique-Nique pétillant et pimenté. Ils jouent leurs rôles à la perfection, séduisante suédoise blonde au bras du brun bellâtre car « Jouer c’est important c’est se mentir un peu, jouer c’est amusant quand on est amoureux ». Ne vous fiez pas aux autocollants [Explicit] sur la pochette, il y a énormément d’implicite dans ce disque qui fait la nique à la nouvelle chanson française.

Jo Wedin & Jean Felzine – Les hommes (ne sont plus des hommes) – Session Live aux Labomatic Studios

Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique

Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique

Tracklist : Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-nique
  1. Chanter Baiser Boire Et Manger
  2. Les Hommes (Ne Sont Plus Des Hommes)
  3. Les Eaux Claires
  4. Idiot
  5. Je T'Aurai
  6. After Laughter (Comes Tears)
  7. Un Jour De Plus Un Jour De Moins
  8. Femme De Chambre
  9. Ne Fume Jamais Au Lit
  10. Nez
  11. Levres Et Menton
  12. Hem
  13. Le Jeu

Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique
9/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Jo Wedin & Jean Felzine – Pique-nique »

Je trouve que J&J nous offre une magnifique dédicace à tous ce qu’il peut y avoir d’ordinaire dans la vie en y ajoutant une bonne bouffer d’oxygène, de joie, de guaîté et de bonne humeur.
Merci.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.