SK* a demandé à une soixantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de DaYtona dont l’alerte nouvel album, L’allégresse vient de sortir. Celui-ci tient toutes ses promesses et pourraient décrocher des morceaux de lune. Et quand en plus on découvre leur playlist impeccable, on souhaiterait davantage d’exposition pour un groupe, DaYtona qui détonne dans le paysage musical actuel.

DaYtona en cinq questions

Votre souvenir de concert ?

La première et unique édition du Silver Garden Festival en Suisse. Nous avons eu la chance d’être invité par Nico, le programmateur, qui a eu la bonne idée de rassembler dans un cadre idyllique des groupes qui se connaissaient et s’appréciaient. Un super public et deux jours de fête et de folie non-stop, sur scène et en dehors ! « Ça joue ou bien ? »

Votre rencontre en tournée ?

On a fait pleins de belles rencontres depuis que le groupe existe, mais si on doit n’en retenir qu’une, ce serait la première, avec le groupe DOLLY, il y a presque 20 ans, parce qu’on a tout de suite accroché, qu’on a passé par la suite des moments dingues avec eux et qu’on est restés très proches : Nikko (qui joue maintenant avec Eiffel) a enregistré et mixé nos 2 derniers albums et nous sommes chez Tekini Records, le label de Manu.

Votre anecdote dans le van ?

Van Halen à fond, ou plus récemment l’album de Van Morrison, Astral Weeks.

Daytona – Les Promesses

Votre nouvel album en quelques mots ?

Plus direct, plus assumé. Un excellent rapport prix / plaisir ! Rires !

Votre prochain rêve ?

Retrouver le sommeil, s’endormir sereinement pour pouvoir rêver à nouveau.

DaYTona - Morceaux de Lune

En écoute avec DaYtona :

  1. Radiohead - Weird Fishes/Arpeggi
    Les Patrons. Les arpèges de guitare qui s’entremêlent, la rythmique hypnotique, les chœurs brumeux… et aussi parce que c’est l’un des seuls titres de l’album In Rainbows qu’ils ont joué au Théâtre Antique de Fourvière.
  2. dEUS - Instant Street
    Un de nos morceaux favoris. Un classique des leaders incontestés d’une scène belge qu’on adore, de Girls in Hawaii à Millionaire.
  3. Baden Baden - Depuis toi
    Leur dernier album Mille Eclairs a été notre album de chevet pendant de long mois. Une réussite totale sublimée par la prod' d’un orfèvre du silence, Mister Fred Lefranc.
  4. Sonic Youth - Rain On Tin
    Impossible de ne pas les avoir dans notre play-list. La jeunesse sonique en mode Post-Rock !
  5. Romain Humeau - Tabloïds
    En solo ou avec son groupe Eiffel, ce qui se fait pour nous de mieux actuellement en rock français.
  6. Shannon Wright - The Thirst
    Comme on n’arrivait pas à tomber d’accord sur un titre de Portishead ou de PJ Harvey (exercice ô combien difficile vu qu’on est tous les deux archis fans), on a finalement tranché en faveur de cette sublime chanson de Shannon Wright.
  7. Kaolin - Lilla huset
    En attendant la sortie du premier album de Courcheval (le nouveau projet de leur chanteur Guillaume Cantillon), une pépite de nos potes de Kaolin, avec en featuring une certaine Annika Grill.
  8. Totorro - Brocolissimo
    Du Math-Rock classieux made in France, qui met la banane.
  9. Manu - Goodbye
    Magnifique extrait de son dernier album Entre deux eaux, vol. 1. Une version réarrangée, avec e la harpe et du violoncelle, d’un titre en hommage à Mika. Double ration d’émotion !
  10. Neil Young - Words Between The Lines Of Age
    Tant qu’à choisir un titre dans l’impeccable et impressionnante discographie du Loner, autant piocher dans le vinyle qui a le plus tourné sur nos platines. C’est peut-être le titre le moins connu et le moins évident d’Harvest, mais c’est aussi le plus audacieux, avec son changement rythmique et son chorus final monstrueux.
  11. Sigur Rós - Untitled #8
    Le grand frisson, la chair de poule, à écouter religieusement… L’apothéose du meilleur concert que nous ayons vu ensemble, dans l’écrin de l’Auditorium de Lyon en 2003…. Les murs en tremblent encore !

Plus d'infos sur la page facebook de Daytona.
L'allégresse de DaYtona est disponible chez Tekini Records.
DaYtona sera en concert le 9 novembre à Moissy-Cramayel (Les 18 Marches), le 23 novembre à Bron (Jack Jack), le 24 novembre à Lys-Lez-Lannoy (Théâtre de l'Eden) et le 7 décembre à Belley (Le réservoir).

DaYtona - L'allégresse

DaYtona - L'allégresse

Tracklist

DaYTona - L'allégresse
  1. Courir
  2. Les promesses
  3. Morceaux de lune
  4. J'emmerde
  5. Malmö
  6. Par erreur
  7. Ma seule héroïne
  8. Sois belle
  9. Des étoiles en bandoulière
  10. Kasserine
  11. ...