Vidéo : Beirut – Landslide

Ecouter Zach Condon, c'est retrouver un ami, un son, une voix, mais surtout une humanité musicale.

Le son de Beirut est reconnaissable entre mille. Cuivres, harmonies célestes et cet orgue Farfisa sur lequel il a écrit Gulag Orkestar et une partie de The Flying Club Cup. Pourtant Gallipoli semble différent sans doute parce qu’il a été enregistré entre New York, Berlin et Lecce dans les Pouilles. Mais c’est Gallipoli et sa vieille ville insulaire qui séduit Zach et son brass band qui assistent à une procession comme on en trouve qu’en Italie. On retrouve dans la chanson qui donne le titre au disque ces trompettes rieuses, ce chant souriant qui nous emporte dans une valse a six temps, une transe extatique qui fait le pont entre le passé et le présent. On ne s’envoie plus comme en 2009 de cartes postales d’Italie et c’est bien dommage mais les couleurs de Gallipoli donnent envie de serrer fort Zach Condon ou de réécouter Nantes ou The penalty en liberté pour la blogothèque qui a changé bien des vies, un temps où tout n’était pas calibré. La liberté c’est peut être ce que recherche le personnage de Landslide engoncé dans son armure où ce Sancho pensa dompter la bête, où la belle se fit la malle dans les paysages majestueux du Kazakhstan pour une quête du Graal intérieur. Une aventure sensible comme Zachary que l’on est bien heureux de retrouver en forme, en concert au Grand Rex le 5 avril, au Printemps de Bourges le 17 avril et on l’espère, dans quelques festival cet été !

Beirut - Galipolli

Tracklist : Beirut - Gallipoli
  1. When I Die
  2. Gallipoli
  3. Varieties of Exile
  4. On Mainau Island
  5. I Giardini
  6. Gauze fur Zah
  7. Corfu
  8. Landslide
  9. Family Curse
  10. Light in the Atoll
  11. We Never Lived Here
  12. Fin

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Beirut

Beirut en Norvège

Réfugié sur l’île de Hadsel au nord de la Norvège pour des raisons de santé, Zach Condon croise la route d’un collectionneur et amateur d’orgues, Oddvar, qui lui ouvre l’église du village. Son orgue du début des années 1800 inspirera les chansons du nouvel album de Beirut, Hadsel qui sort le 10 novembre chez Pompeii […]
Beirut - No No No

Beirut – No No No

Il aura donc fallu quatre ans à Zach Condon, le maître à déprimer de Beirut pour donner une suite à l’album de la renaissance qu’est The Rip Tide. Attention, avec Beirut, on ne triche pas. Soit on touche le firmament (le divin Gulag Orkestar et l’excellent The Rip Tide) soit on se vautre comme ce […]

Plus dans Son du jour

Eliasdris-thevoid

Vidéo : Elias Dris – The Void

Des crises peut surgir la beauté. Des ruptures peuvent relancer une vie que l’on croyait broyée. Le vide d’Elias Dris nous remplit de plénitude, il ne faut jamais croire que tout est perdu.
Bodega-culturalconsumeriii

Vidéo : Bodega – Cultural Consumer III

Quelle est la différence entre un artiste et un publicitaire s’interrogent les new-yorkais de Bodega dans Bodega Bait. Vous le saurez en écoutant Our Brand Could Be Yr Life disponible chez Chrysalis Records ou en concert entre autres au Marché Gare à Lyon le vendredi 11 octobre.
Bon Entendeur – Basta Cazzate

Vidéo : Bon Entendeur – Basta Cazzate

Vous ne partez pas en vacances cette année ? Vous appréciez l’Italie ? Bon Entendeur vous fait vivre la dolce vita depuis votre canapé avec son nouvel album Rivages sorti au printemps.