En quelques mois Yak a réussi à mettre tout le monde d’accord. De Jack White à Jason Pierce de Spiritualized, de Fat Possum à Third Man Records, tout le monde écoute le rock franc du collier de ces trois londoniens.

Oli Burslem et sa dégaine de Mick Jagger ont donc toutes les cartes en main pour faire le casse du siècle avec Pursuit Of Momentary Happiness, le nouvel album des Yak. Aussi efficace qu’une main dans la gueule, ce disque propulse ses auteurs dans un monde 50’s sous perfusion groovie.

Comment te sens-tu aujourd’hui ?

Oli Burslem : Je viens juste de me réveiller dans une chambre avec un papier peint avec des rayures oranges… Et je pense à mes œufs à la coque et à leurs mouillettes.

YAK – Fried

Vous avez travaillé avec Jason Pierce sur le morceau This House Has No Living Room. Comment l’avez-vous rencontré ? Cela a été facile de travailler avec lui ?

On a rencontré Jason via un ami commun, John Coxon, il y a quelques années. Pour le morceau, on va dire que ça été une petit promenade de santé.

Où avez-vous enregistré ce disque ? Aux RAK Studios ? C’était votre choix ?

Nous n’avons jamais vraiment eu de studios. Les RAK studio représentaient surtout une belle opportunité. C’était comme un défi.

Les sessions d’enregistrement furent-elles faciles ?

Tout ce qui est doit être fait n’est jamais facile mais le temps efface les difficultés. Je suis juste content que ce soit fait.

Combien de temps cela vous a pris ?

Nous avons passé dix jours à enregistrer aux RAK avant de passer un petit mois chez Narcissus à Dollis Hill. Nous avons fait en suite quelques overdubs dans le salon de Jason avant de terminer le disque chez Claudius Mittendorfer, un sorcier du son à New York.

Pourquoi avoir signé un contrat avec Third Man Records ?

Nous sommes signés chez Virgin/EMI, mais lorsque Third Man Records a aimé le disque à la première écoute. Ils ont voulu le sortir aux Etats-Unis. Nous avions déjà travaillé avec eux auparavant et nous sommes très fiers qu’ils se soient impliqués dans ce disque. J’ai hâte de me rendre à Nashville également. Il y a toujours eu un lien de parenté entre le rock suburbain de Detroit et le rock suburbain des Midlands, peut-être en raison du déclin de l’industrie qui les avait rendus tels qu’ils sont aujourd’hui. Je me souviens d’avoir vu beaucoup de groupes de Detroit quand j’étais enfant au Cold Rice, un club de Birmingham. C’est donc naturellement que Third Man est devenu aussi notre maison. Nous avons en commun le fait d’être issus d’une périphérie. On se sent toujours mis à l’écart. Tous ces éléments alimentent notre musique.

Yak – Bellyache

Et comment avez-vous trouvé le son de ce nouveau disque ?

Nous voulions faire un disque plus lourd et surtout nous imposer aucune limite. Ce disque est un récit honnête de nos moments de vie de 2018. C’est un témoignage, une sorte de document de notre passage en studio.

Quel est le meilleur souvenir lié à cet enregistrement ?

Vincent, notre bassiste, m’a coupé les cheveux dans le parking du studio RAK avec des ciseaux de cuisine et a organisé un dîner avec 10 invités au hasard… La baignoire 70’s des RAK Studios était aussi très agréable.

Et pourquoi l’avoir appelé Pursuit Of Momentary Happiness ?

C’était l’état d’esprit dans lequel nous nous trouvions lorsque nous avons écrit ces chansons : du bonheur à l’instant T et aucune vision d’avenir.

Top 5 Yak

  1. Ton disque préféré de Spiritualized ?
  2. Je suis toujours tellement excité à l’idée d’écouter un nouveau morceau de Jason car j’aime tout ce qu’il a fait. Je vais donc répondre And Nothing Hurt. Nous l’aimons tous.

  3. Londres ou Paris ?
  4. J’ai été marié 12 ans à Londres… Ce qui fait de Paris ma maîtresse.

  5. Ta bande originale de film préférée ?
  6. La bande originale de Clockwork Orange de Wendy Carlos m’a ouvert la porte sur le monde des synthés. Pour le disco, ce fut Georgio Moroder et Midnight Express. Et ma dernière bande son que j’ai appréciée est Le Mariage Collectif de Jean-Pierre Mirouze.

  7. Ton artiste français préféré ?
  8. Il y en a trop pour en choisir un ! Serge Gainsbourg probablement.

  9. Ton endroit préféré sur terre pour voir un concert ?
  10. La variété est le sel de la vie. Je ne peux pas choisir.

Pursuit Of Momentary Happiness de Yak est disponible chez Third Man Records/Caroline International
Yak sera en concert dans toute la France. Ils passeront notamment par La Lune des Pirates (Amiens) le 17 avril 2019 avec l’excellente Stella Donnelly en première partie.

Yak - Pursuit Of Momentary Happiness

Tracklist : YAK - Pursuit Of Momentary Happiness
  1. Bellyache
  2. Fried
  3. Pursuit Of Momentary Happiness
  4. Words
  5. Fail Me
  6. Blinded By The Lights
  7. Interlude
  8. White Male Carnivore
  9. Pay Off VS. The Struggle
  10. ‘Encore’
  11. Layin’ It On The Line
  12. This House Has No Living Room (Featuring J.Spaceman)

English text

What ‘s you state of mind today ?

Just waking up in an orange pin-striped room, thinking about my boiled eggs and soldiers (which I prefer to call freedom fighters)

You worked with Jason Pierce on This House Has No Living Room. How did you meet him? It was easy to work with him ?

We met through a mutual friend, John Coxon, years back. It was a walk in the park.

Where did you record this LP? At RAK Studios? Why did you choose these studios ?

The band had never been in a historic (quote unquote) “proper studio” so we thought this might be our only chance and it seemed like a good challenge.

How easy was this recording process ?

I don’t believe anything worth doing is easy and time always seems to erase any struggle. I’m just happy it is how it is.

How did long it take you ?

10 days tracking in RAK and then around one month faffing about at our friend’s studio Narcissus in Dollis Hill and then Jason’s living room for a couple of overdubs. We finished up with the wizard – Claudius Mittendorfer in New York

Why did you get a deal with Third Man Records ?

We are funded by VIRGIN EMI, but when Third Man Records heard the record they loved it and wanted to release it in America. We have worked with them before and we are very proud they are involved. I’m looking forward to getting out to Nashville too.
There always seemed a kinship with Detroit suburban rock and the Midlands suburban rock, perhaps due to the decline of the industry that made them what they were. I remember seeing a lot of Detroit bands as a kid in Birmingham at a club called Cold Rice so it feels natural that Third Man would become our home. I think there is something about being on the outskirt of a big city and feeling a little left behind that fuels great rock’n’roll music.

How did you find the sound of this new record ?

We wanted to make a heavier sounding record and not give ourselves any limitations. I believe like the first it is a record or document of the time it was written and performed – an honest account of being alive in 2018

What’s your favorite memory of this recording process ?

Vincent, our bassist, cutting my hair in the RAK studio car park with the kitchen scissors, throwing a dinner party next door with 10 random guests and shoplifting in St. John’s Wood. The sunken 70s bath in RAK is also a treat.

What’s the reason behind the name of this new record ?

It was the state of mind we were in when writing all the songs – happiness in the moment with no sense of the future.

Top 5 YAK

  1. Your favorite record of Spiritualized ?
  2. I’m always so excited to hear new music by Jason/ Spiritualized as I love all of what he has done so I would have to say the last record (And Nothing Hurt). We all love it.

  3. London or Paris ?
  4. London has been a 12 year marriage for me so that makes Paris my mistress.

  5. Your favorite sountrack ?
  6. My gateway into synths was Wendy Carlos through the Clockwork Orange soundtrack. My gateway into disco was Georgio Moroder’s (Theme From) Midnight Express. And my latest soundtrack, courtesy of Elliot in the band, is Jean-Pierre Mirouze – Le Marriage Collectif.

  7. Your favorite french artist ?
  8. Too many to choose from. Serge probably.

  9. Your favorite place to watch a gig in the world ?
  10. Variety is the spice of life so couldn’t choose just one …..