What a Messe !

MDM_CARRE
Guimauve 09/09/2019

Le groupe Last Train depuis ses débuts a un credo, le Rock’n’roll. Et dans ce domaine, ce ne sont pas des enfants de chœur.

MDM_AFFICHE
Avec Cold Fame, leur jeune et ultra dynamique agence de production de spectacles, ils rêvaient d’un festival célébrant le culte d’un genre trop souvent décrit comme moribond. Ils nous gâtent donc les 19, 20 et 21 septembre avec une Messe de Minuit dont la programmation méphistophélique va dynamiter la morosité post feriae. Jean Noël et Tim l’assurent, cela fait longtemps qu’ils ont l’idée d’un festival, prolongeant la dynamique de leur agence de booking. Une suite logique mûrement réfléchie et travaillée pendant que le groupe faisait une pause pour écrire le nouvel album, The Big Picture fraichement sorti que les garçons joueront le 19 septembre sur la scène du Transbordeur avec les américains de Night Beats dont le quatrième disque, Myth Of A Man a été produit par Dan Auerbach.

« Tout est venu naturellement, au début c’était beaucoup plus large, et puis c’est devenu rock avec ce nom, la ‘messe de minuit’, les lieux, la ligne directrice, l’histoire à raconter, le rouge et noir. On est à Lyon depuis 4 ans. On n’arrive pas et hop on fait un festival. Avec Cold Fame, on travaillait déjà avec les salles d’ici même si on ne produisait rien en local. On a une pseudo crédibilité parce qu’on fait de la diffusion. Cela été beaucoup plus facile d’entrer en contact et de parler le même langage. »

Mais rien n’est facile car l’offre à Lyon est conséquente. « Pour la date, on n’a pas trop hésité car l’été il y a les Nuits de Fourvière, au printemps les Nuits Sonores et le Transfer, qui est un peu notre alter ego. En face il y a le Levitation festival à Angers qui sont des amis, on a été transparents et on a pu faire des offres en commun sur certains groupes qui apportent une certaine assise comme Yak ou Fat White Family qui ne seraient pas venu sur un one shot. Et puis on fait aussi du local pour bien sûr dynamiser cette scène avec Décibelles ou Bandit Bandit, super découverte qui s’installe à Lyon. »

Pas convaincu ? jetez une oreille sur la playlist ci-dessous et soyez attentif demain, SK* vous fera gagner quelques places pour aller à confesse pour les plus impénitents !

  • Messe I à L’Epicerie Moderne (19/09) :Last Train, Night Beats
  • Messe II au Périscope (20/09) : Bad Nerves, Structures
  • Messe III au Transbordeur (21/09) : Fat White Family, Yak, Lysistrata, The Psychotic Monks, Decibelles, Bandit Bandit.
  • Informations et billetterie : www.messedeminuit.fr
  • Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

    Un avis, un commentaire ?

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    A lire dans “Agenda Concert

    [Pitchfork 2019] Bas les masques Orville Peck !

    Belle and Sebastian et Primal Scream seront à Paris le 1er novembre 2019. Immanquables évidemment. Tout comme le jeune Orville Peck, nouveau héros du label Sub Pop (Mudhoney, The Shins & Fleet Foxes)

    Nesles © Thomas Salva

    Nesles Île en mer

    Nesles fait sa rentrée avec un clip et un festival. On ne s’ennuie jamais avec Nesles.

    BMX Bandits, VIP Pop

    L’édition du Paris Pop Fest ouvre bientôt ses portes. Il faut donc prendre ses places sans tarder ! Fidèle à sa tradition, le festival parisien a construit une belle programmation et réussit l’exploit de venir faire jouer les BMX Bandits.

    MaMA festival 2019

    Déjà le MaMA !

    Le MaMA 2019 aura lieu les 16, 17 et 18 octobre à Pigalle et Montmartre , 3 jours pour 130 concerts (!) dans 10 salles d’un quartier populaire pour rendre la musique assessible à tous !

    Primal Scream © Fabrice Buffart

    Primal Pitchfork !

    C’est la fin du mois d’octobre, le début du mois de novembre… L’hiver n’est pas loin et le moral au plus bas. Une seule solution : le Pitchfork Music Festival Paris et sa programmation de folie.

    Mystic Braves

    C’est l’heure des (Mystic) Braves !

    Originaires de Los Angeles (Californie), les Mystic Braves ne jurent que par les Byrds et par Love. Et à force d’écouter leurs chansons, on ne finit par jurer que par les Mystic Braves.

    Isobel Campbell rentre dans la danse

    Pour un retour inespéré, c’est un retour inespéré. Treize ans après son dernier disque, l’ex Belle and Sebastian sera de retour avec un disque et un concert.

    Sur la route avec Alain Johannes

    Quand il ne travaille pas pour les autres (Arctic Monkeys, Queens Of The Stone Age, Mark Lanegan…), Alain Johannes écrit pour lui. Et cet homme de l’ombre écrit de fort belles choses. Il sera en tournée en France cet automne…

    Safia Nolin © Cassandra Cacheiro for the womanhood

    Safia à nu

    Parce que l’on aime Safia, une écorchée vive, une artiste non labellisée France-Télérama, une artiste vraie qui peut rater des concerts débordée par son humanité mais que l’on ne ratera pas le 7 novembre dans la caverne magique d’A Thou Bout d’Chant. Chez SK*, on n’a pas l’habitude de recopier les communiqués de presse. Mais…

    Promenons nous à Woodstower 2019 !

    21ème édition pour le festival Woodstower, le festival qui met la banane à la veille de la rentrée dans un cadre estival et idyllique du 29 août au 1er septembre.

    Namdose

    Namdose, c’est de la bombe !

    L’été est propice aux réécoutes. On adore BRNS, on adore Ropoporose, alors comment ne pas chérir Namdose qui fusionne les deux groupes avec un album, S/T sorti chez Yotanka en février dernier.

    Bon comme du Bonney

    Après la première dissolution des Crime & The City Solution, Simon Bonney a enregistré deux disques solos (Forever en 1992 et Everyman en 1995). Les principaux morceaux de ces grands disques ressortent aujourd’hui avec une poignée d’inédits.

    Angel Olsen

    Les miroirs d’Angel Olsen

    Angel Olsen sera de retour en octobre avec un nouvel album et viendra jouer son rock sombre et divin à La Cigale le 8 février 2020.

    Eko & Vinda Folio

    Géorgie on our mind !

    On avait découvert les Tbilissiens d’Eko & Vinda Folio grâce à Talitres et Vlad Parshin de Motorama. Le romantisme noir de Shen Anateb, les consonnes éjectives de la langue géorgienne, la guitare tendue de Temo Ezugbaia et la grâce hypnotique de la voix d’Erkele Deisadze nous avaient conquis. Ils seront à la rentrée en France…

    Badaboum, revoilà les Frankie Cosmos !

    Greta Kline et ses Frankie Cosmos sont déjà de retour. Un an après l’excellent Vessel, Kline revient avec un disque de 21 morceaux enregistrés à New-York.

    Allah Las

    Alalala revoilà les Allah-Las !

    Las d’attendre un nouvel des La’s, on se félicite du retour des Allah-Las sur le devant de la scène avec un nouvel album et une date parisienne.

    Mark Lanegan

    Mark Lanegan Band (encore et encore)

    Mark Lanegan sera de retour cet automne avec Somebody’s Knocking, un disque produit par Alain Johannes (déjà aux manettes de l’album Bubblegum).

    Brittany Howard

    J’aime Brittany Howard

    Surgie subrepticement d’Athens (Georgie) en 2012 avec Alabama Shakes, Brittany Howard n’a eu de cesse de nous impressionner avec ses chansons et sa voix. Elle sera de retour à la rentrée avec son premier disque solo.

    LIFE

    LIFE, Plus belle la vie

    Les LIFE ont eu le chic de ne publier que des bonnes nouvelles cette semaine en annonçant une tournée européenne et en mettant en ligne le clip de l’excitant Hollow Thing.

    Une date pour The Darts

    Quand elles ne tournent pas avec les Damned, les The Darts enregistrent des disques de garage. Et quand elles ont fini de les enregistrer, elles font des tournées. Les filles de The Darts seront en concert le 2 novembre 2019 à Saint Quentin.