Le groupe Last Train depuis ses débuts a un credo, le Rock’n’roll. Et dans ce domaine, ce ne sont pas des enfants de chœur.

MDM_AFFICHE
Avec Cold Fame, leur jeune et ultra dynamique agence de production de spectacles, ils rêvaient d’un festival célébrant le culte d’un genre trop souvent décrit comme moribond. Ils nous gâtent donc les 19, 20 et 21 septembre avec une Messe de Minuit dont la programmation méphistophélique va dynamiter la morosité post feriae. Jean Noël et Tim l’assurent, cela fait longtemps qu’ils ont l’idée d’un festival, prolongeant la dynamique de leur agence de booking. Une suite logique mûrement réfléchie et travaillée pendant que le groupe faisait une pause pour écrire le nouvel album, The Big Picture fraichement sorti que les garçons joueront le 19 septembre sur la scène du Transbordeur avec les américains de Night Beats dont le quatrième disque, Myth Of A Man a été produit par Dan Auerbach.

« Tout est venu naturellement, au début c’était beaucoup plus large, et puis c’est devenu rock avec ce nom, la ‘messe de minuit’, les lieux, la ligne directrice, l’histoire à raconter, le rouge et noir. On est à Lyon depuis 4 ans. On n’arrive pas et hop on fait un festival. Avec Cold Fame, on travaillait déjà avec les salles d’ici même si on ne produisait rien en local. On a une pseudo crédibilité parce qu’on fait de la diffusion. Cela été beaucoup plus facile d’entrer en contact et de parler le même langage. »

Mais rien n’est facile car l’offre à Lyon est conséquente. « Pour la date, on n’a pas trop hésité car l’été il y a les Nuits de Fourvière, au printemps les Nuits Sonores et le Transfer, qui est un peu notre alter ego. En face il y a le Levitation festival à Angers qui sont des amis, on a été transparents et on a pu faire des offres en commun sur certains groupes qui apportent une certaine assise comme Yak ou Fat White Family qui ne seraient pas venu sur un one shot. Et puis on fait aussi du local pour bien sûr dynamiser cette scène avec Décibelles ou Bandit Bandit, super découverte qui s’installe à Lyon. »

Pas convaincu ? jetez une oreille sur la playlist ci-dessous et soyez attentif demain, SK* vous fera gagner quelques places pour aller à confesse pour les plus impénitents !

  • Messe I à L’Epicerie Moderne (19/09) :Last Train, Night Beats
  • Messe II au Périscope (20/09) : Bad Nerves, Structures
  • Messe III au Transbordeur (21/09) : Fat White Family, Yak, Lysistrata, The Psychotic Monks, Decibelles, Bandit Bandit.
  • Informations et billetterie : messedeminuit.fr

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Agenda Concert

Chantsdemars2023

Les chants de Mars attaquent !

Le festival de la chanson actuelle des Chants de Mars dévoile les premiers noms de sa 17ème édition qui aura lieu du 15 au 25 mars 2023.
Black Midi

Black Midi à toutes heures !

Cold Fame invite les louftingues londoniens Black Midi et les japonais givrés de Dos Monos au Marché Gare à Lyon ce jeudi 3 novembre.
Dewaere

Paradis pour tous avec Dewaere

Le Ninkasi Kafé risque de prendre un bon coup de tête avec Dewaere emmené par Maxwell Farrington pour qui l’on en pince et les charismatiques Kitch.
Tc

Théo à la Trinité !

Comment ça vous n’avez pas encore entendu Théo Charaf à Lyon ? Venez alors fêter la fin de sa tournée à la Chapelle de la Trinité le Mercredi 23 novembre à 21hOO, il viendra jouer ses morceaux outre noirs accompagnés de ses invités Raoul Vignal, Léna Bessenay, Cédric Béron, Pierrem Thinet, Antoine Pinet et Emilien […]