Death & Vanilla – Are You A Dreamer ?

Les Death and Vanilla détestent l'inactivité. Après avoir étonné tout le monde avec To Where The Wild Things Are... en 2015, ils ont publié la très étonnante bande originale du film A Score For Roman Polanski's The Tenant l'année dernière. Et ils reviennent aujourd'hui avec Are You A Dreamer ?, un nouvel album.


La musique, c’est comme la gym acrobatique. A force de s’entraîner, on devient très bon. Le risque de se casser la gueule est toujours présent mais la probabilité diminue. Marleen Nilsson, Magnus Bodin et Anders Hansson (qui ne sont pas italiens mais plutôt suédois) ont musclé leur jeu et sont d’une agilité hallucinante sur ce nouveau disque. D’une agilité hallucinante pour trouver des mélodies hypnotiques et surtout d’une agilité hallucinante pour jouer avec nos émotions. Nos trois Messmer de Malmo débutent les choses calmement avec A Flaw In The Iris et Let’s Never Leave Here. On pense effectivement tous à Eno ou aux Cocteau Twins. Mais les deux ou trois premiers morceaux sont une mise en bouche. Le groupe passe à la vitesse supérieure avec Eye Bath. La voix de Marleen Nilsson joue à cache à cache et nous attire dans son piège.

https://www.youtube.com/watch?v=5SkORrG40ho

Ferré comme un saumon, on remonte le courant pour rejoindre les Death & Vanilla et on se retrouve hors du temps grâce à Vespertine qui pourrait faire pleurer tout un régiment de légionnaires. Longue vie aux Death & Vanilla !

Discographie

Death & Vanilla - Are You A Dreamer ?


Are You A Dreamer ? de Death and Vanilla sera disponible le 10 mai 2019 chez Fire Records.

Death & Vanilla - Are You A Dreamer

Tracklist : Death And Vanilla - Are You A Dreamer ?
  1. A Flaw In The Iris
  2. Let’s Never Leave Here
  3. Mercier
  4. Eye Bath
  5. The Hum
  6. Nothing Is Real
  7. Vespertine
  8. Wallpaper Pattern

Death & Vanilla – Are You A Dreamer ?
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Death And Vanilla

Les rêves éveillés de Death & Vanilla

Les excellents Death & Vanilla débarquent enfin en France. Les Suédois seront en concert le jour de la Fête de La Musique (logique) à L’Institut Suédois (logique). Et vous passerez un excellent concert (logique).
Death And Vanilla

{EXCLU] La douce réalité de Death & Vanilla

Death & Vanilla sera de retour le 10 mai 2019 avec Are You A Dreamer ?. Pour vous faire attendre, SK* vous offre en exclusivité Nothing is real, le deuxième extrait de ce disque.
Death And Vanilla

Death and Vanilla vend du rêve

Marleen Nilsson, Anders Hansson et Magners Bodin font le retour le même jour où Mark Hollis (Talk Talk) tire sa révérence dans le silence. Death And Vanilla annonce son retour en mai et nous hypnotise avec A Flaw In The Iris.
Death & Vanilla

Les tenants et les aboutissants de Death & Vanilla

Fire Records débute formidablement bien l’année 2018. Certains artistes de son beau catalogue partent en tournée sur les routes européennes… Et les Death & Vanilla s’apprêtent à publier The Tenant.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.