Revenu avec My finest Work Yet l’un des albums de l’année, Andrew Bird a fait des merveilles pour le premier soir de Minuit Avant La Nuit.

Minuit Avant La Nuit fait toujours dans le beau et l’efficace. Et à chaque édition, c’est un exploit.
En 2018, le festival avait réussi à faire venir jouer à Amiens, devant 2000 spectateurs, les Anglais de Slowdive qui étaient revenus en 2017 après une longue parenthèse (merveilleuse car une partie du groupe avait fondé Mojave 3), et avaient atomisé le public avec leur shoegaze et Star Roving, un morceau rouleau compresseur impressionnant.
En 2017, le festival avait programmé Peter Hook, ex Joy Division et ex New Order.
Et en 2019, Minuit Avant La Nuit réussit à attraper au vol Andrew Bird. Actif depuis 1996 mais révélé au grand public en 2005 avec Andrew Bird & the Mysterious Production of Eggs, l’Américain siffle, joue du violon et emporte tout le monde avec la finesse de son folk.
Andrew Bird a arrêté le temps hier. Avec un son impressionnant, il a restitué la magie de ses disques.
Et que fait-on un lendemain de concert d’Andrew Bird ? On ressort son vinyle de Armchair Apocrypha et on écoute religieusement Yawny At The Apocalypse et The Supine.

Setlist du concert de Andrew Bird @ Minuit Avant La Nuit, 22 juin 2019
  1. Sisyphus - Andrew Bird
  2. Bloodless - Andrew Bird
  3. Olympians Cracking - Andrew Bird
  4. Truth - Andrew Bird
  5. Roma - Andrew Bird
  6. Bellevue - Andrew Bird
  7. 3 White Horses - Andrew Bird
  8. Capsized - Andrew Bird
  9. Orpheo - Andrew Bird
  10. Pulaski At Night - Andrew Bird

My finest Work Yet d’Andrew Bird est disponible chez EMI Records.

Andrew Bird - My Finest Work Yet

Andrew Bird - My Finest Work Yet

Tracklist : Andrew Bird - My Finest Work Yet
  1. Sisyphus
  2. Bloodless
  3. Olympians
  4. Cracking Codes
  5. Fallorun
  6. Archipelago
  7. Proxy War
  8. Manifest
  9. Don The Struggle
  10. Bellevue Bridge Club