M. H-Burns

H-Burns© Louis Teyssedou
Louis 10/07/2019

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de son guitariste, en première partie de Cat Power ce lundi 1er juillet au Théâtre Sébastopol de Lille.


Dans un théâtre de Sébastopol (Lille) complet, H-Burns annonçait l’été avec ses chansons et a fait une démonstration de simplicité et d’efficacité. Les chansons de Midlife, qui ont la capacité de faire pleurer un régiment entier de légionnaires, ont brillé dans cette antre et ont été le seul rayon de soleil de la soirée.

Midlife est désormais sorti il y a quelques mois. C’est à ce jour ton disque le plus autobiographique. Comment le vois-tu aujourd’hui ? Quelles relations entretiens-tu avec lui ?

H-Burns : J’écoute énormément un disque avant qu’il ne sorte. C’est le cas aussi après sa sortie. Je vais l’écouter pendant les deux semaines qui suivent sa sortie. Et après… Je ne l’écoute plus.

Et quand as-tu écouté pour Midlife pour la dernière fois ?

C’est une bonne question. Deux semaines après sa sortie. Je suis très content de sa production. Je suis aussi content de l’accueil qu’il a reçu. Je suis plus intéressé par le retour des gens.

H – Burns Feat. Kate Stables – Session 10 ans Médiapart

Elles sont faciles à jouer sur scène ces nouvelles chansons ?

Oui car elles me ramènent à la base de ce que je sais faire. Une guitare, une voix. Il n’y a pas quinze couches de guitare… C’est donc assez facile à restituer sur scène. Les choix se sont opérés seuls pour ce disque.

Pourquoi l’avoir produit seul ?

J’avais déjà travaillé seul sur Kid We Own Summer, Rob Schnapf l’avait juste mixé. Pour Midflife, j’ai travaillé avec Noah Georgeson (Andy Shauf) pour le mix. Je l’ai enregistré avec Peter Deimel. Je savais qu’en travaillant avec lui, la technique n’existerait pas. C’est plus facile de produire seul son disque quand tu travailles avec un type comme Deimel.

Le disque a été enregistré en analogique. Cela n’a pas été trop stressant du fait du coût ?

Non… Je l’avais déjà fait pour Six Years chez Albini. Je commence à avoir un peu d’expérience. Je savais où je voulais aller et les chansons étaient simples.

H-Burns
H-Burns © Louis Teyssedou

Pourquoi ne pas être retourné aux Etats-Unis pour le mix ?

Noah Georgeson vient d’être papa. Il accepte de travailler à distance et selon des conditions particulières.

Et quelles relations entretiens-tu avec les Etats-Unis depuis l’élection de Trump ? Tu y es retourné depuis ?

Non, je n’y suis pas retourné. J’étais à Los Angeles quand la campagne présidentielle battait son plein. La communauté de musiciens de Los Angeles était assez effrayée. Moi, avec mon regard d’Européen, je les prenais pour des fous : « Il ne passera jamais ».
J’avais l’impression que c’était un pétard mouillé. Mais en traversant les Etats-Unis, j’ai commencé à comprendre que les choses se transformaient. Une fois sorti des îlots californiens, une autre réalité s’est dessinée sous mes yeux.

Ce disque, dans son écriture, est beaucoup plus cynique et ironique. C’est un penchant naturel de ta personnalité ?

Je le suis dans la vie. Je ne l’étais pas dans mes chansons. Mais la maturité me le permet désormais. J’arrive à restituer ce que je suis de manière assez naturelle. J’arrive à faire tomber les masques grâce à l’âge.

Et c’est toujours aussi facile d’écrire des chansons avec l’âge ?

C’est différent. J’ai déjà eu des retours sur mes précédents albums. J’ai donc un peu d’expérience et cela donne un peu de confiance.
Les gens s’intéressent à tes chansons. Je suis content de cette situation. Je suis heureux de me lever le matin.

Et tu as déjà eu peur de la page blanche ?

Tout le temps. C’est une peur récurrente et incontrôlable. Elle s’arrête quand je me mets à écrire. Je peux écrire un disque en deux semaines.

Et qu’est-ce qui déclenche l’écriture ?

Des envies, le retour d’un voyage, un film, un moment. J’ai écrit Kid We Own Summer après la production de Night Moves. On va dire que ma peur est nourricière.

Vois-tu ton écriture comme un métier ?

Totalement. Cela fait douze ans que c’est mon gagne-pain. J’écris pour moi et les autres. Je viens de finir de réaliser le prochain disque de Morgane Imbeaud qui sortira en 2020. J’aime toutes ces expériences.

TOP 10

1) Ton disque préféré de Bill Callahan ?

Ce serait démago de répondre le dernier… Je le trouve brillant. Je vais répondre A River Ain’t Too Much To Love de Smog.

2) Ta chanson préférée de Smog ?

I was a stranger sur Red Apple Falls.

3) Ton film préféré des Frères Cohen ?

The Big Lebowski.

4) Ta bande originale de film préférée ?

High Fidelity.

5) Le meilleur endroit sur terre pour faire un concert ?

Je ne l’ai pas fait… Il y a un petit festival à Big Sur près du Henry Miller Memorial Library.

6) Le meilleur endroit sur terre pour voir un concert ?

Le Hollywood Bowl.

7) Le refrain ultime ?

She loves you des Beatles.

8) Côte Ouest ou côte Est ?

Côte Ouest.

9) Un écrivain qui aurait dû faire un disque ?

John Fante

10) Un musicien qui devrait écrire un livre ?

Bill Callahan. Il a publié un recueil de lettres. Mais un roman, il l’a dans les pattes.

H - Burns - Midlife

Midlife d’H-Burns est sorti le vendredi 29 mars 2019 chez Vietnam.
H-Burns sera en concert entre autre au Brise Glace (Annecy) le 29 septembre avec Mattiel, au Sons d’Automne (Quessoy) avec Red, Olivier Marguerit et Bertrand Belin le 1er novembre, à la Cordonnerie (Romans-sur-Isère) avec Morgane Imbeaud le 20 décembre.

h-burns_midlife`

Tracklist : H-Burns - Midlife
  1. Tigress
  2. Actress
  3. Crazy Ones
  4. Sister (feat. Kate Stables)
  5. Tourists
  6. Leaving
  7. Midlife
  8. Saturday
  9. Pretty Mess
  10. Black Dog
  11. Dreamchaser
  12. Friends

Les prochains concerts de H-Burns en France

DateSalleVilleTickets
29 Sep 2019Le Brise GlaceAnnecyAcheter un Ticket
25 Oct 2019Cargo de NuitArles 
01 Nov 2019Festival Sons d'automneQuessoyAcheter un Ticket
08 Nov 2019The Pocket TheaterBéthuneAcheter un Ticket
09 Nov 2019Le ForumCharleville Mezieres 
21 Nov 2019Connexion LiveToulouseAcheter un Ticket
22 Nov 2019Le SonambuleGignacAcheter un Ticket
29 Nov 2019AERONEF hors les mursMarquette-lez-lille 
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

5 questions à … Decibelles

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du trio lyonnais Decibelles qui fait du Rock Français qui tabasse. Il ne faudra pas les manquer à la Messe de Minuit…

5 questions à … Von Pourquery

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du touche à tout Von Pourquery dont on a aimé entre autres les BO pour les films d’Antonin Peretjatko ou le travail…

5 questions à … Blondino

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes, appréciés par les membres de l’équipe, de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Blondino qui avait allumé nombre de nos jours avec son album Jamais sans la nuit, et deux EP tout aussi brûlants.…

Departure Lounge

[1999 – 2019] L’envol de Tim Keegan and Departure Lounge

Attention, grand disque ! Attention, grand monsieur ! Avant d’attirer le regard de la presse française avec Too Late To Die Young en 2002, Tim Keegan et ses Departure Lounge publièrent en 1999 Out Of Here, un grand disque de pop. Retour sur l’enregistrement de ce disque avec Tim Keegan.

We Hate You Please Die

Live Forever We Hate You Please Die !

C’est incontestablement la révélation de l’édition 2019 de Rock En Seine. A Saint-Cloud, il y avait la barbe d’Eels, la basse de Simon Gallup (The Cure) et les chaussettes rouges de Raphaël Balzary, étonnant chanteur de We Hate You Please Die. Vindicatif comme Lux Interior et tranchant comme un Stooges, ce Rouennais emmène son groupe…

Rubin © Christophe Roué

5 questions à … Rubin et le Paradoxe

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Rubin et le Paradoxe que l’on avait découvert avec un premier EP où il invitait Brigitte Fontaine et Calypso Valois. Il…

Lysistrata

5 questions à … Lysistrata

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lysistrata sur le point de lâcher leur nouveau missile Breathe In/Out le 18 octobre chez Vicious Circle. En attendant, on ne…

Miossec

Christophe Miossec par Thierry Jourdain

Dans la vie, il est important d’avoir de bonnes idées. Thierry Jourdain a eu l’excellente idée de faire un livre qui narre la carrière de Christophe Miossec. Superbe chanteur, carrière exemplaire et excellent écrivain font de Miossec, une bonne carcasse l’un des livres essentiels de la rentrée.

5 questions à … Gérald Genty

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les…

5 questions à … Hein Cooper

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Hein Cooper, jeune australien découvert au MaMA 2018 et qui revient après sa belle échappée du premier disque avec un deuxième…

5 questions à … Clément Chassaing

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Clément Chassaing qui quand il ne réalise pas le disque de Jil is Lucky ou de Dead Fox écrit des chansons…

David Assaraf - Et que rien ne m'éveille

5 questions à … David Assaraf

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de David Assaraf auteur d’un premier album Ceux qui dorment dans la poussière très personnel tout comme sa généreuse playlist où…

Paul Weller par Nicolas Sauvage

Passionnant depuis 1977, Paul Weller est toujours présent et ne compte pas prendre sa retraite comme le reste de la promo de la même année. En attendant le prochain disque de l’ex Jam, on peut lire la biographie que lui consacre Nicolas Sauvage. Ouvrage imposant et passionnant, Life From a Window, Paul Weller et L’Angleterre…

5 questions à … Claire Faravarjoo

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Claire Faravarjoo dont le nouveau single, Tequila vous fera tourner la tête et danser sur la plage tout l’été tout…

Shame (on me)

En 2019, les Londoniens de Shame sont toujours vivants et c’est une sacrée bonne nouvelle. En 2018, ces cinq jeunes lads ont débarqué sans prévenir avec le très correct Songs of Praise. Très correct pour un premier album… Et puis il y avait leurs prestations live. Qui elles, étaient et sont toujours merveilleuses.

Arche

5 questions à … Arche

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arche, un groupe lyonnais qui s’aventure dans la pop pop pop pop et ne se perd par en route avec leur…

B77

5 questions à … B77

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de B77, un duo Fribourgeois dont l’électro pop florale est parfaite pour chiller en mode vacances. On les découvre un peu…

Silly Boy Blue

[RES 2019] Royale Silly Boy Blue

La première écoute de Cecilia avait été un choc. Bonne nouvelle : quelques mois après, la force de ce morceau est toujours intacte. Entretien avec Silly Boy Blue qui va bientôt jouer, pour la première fois à R.E.S. !

Shack

[1999 – 2019] Sa majesté Shack

En 1999, Shack met fin à onze ans de silence et revient sur le devant de la scène anglaise. En 1999, Shack publie un des disques de l’année comme à chaque fois qu’il sort un disque. Il y a vingt ans, les frères Head prenaient enfin la place qu’ils méritaient depuis le début.

Posé avec Ken Stringfellow

Il ne fallait pas rater les derniers concerts de Wilco en France. A cela deux raisons. La première est que Wilco est une des meilleures formations sur le circuit et a trois grands disques (pour ne pas dire chefs-d’oeuvre) au compteur. La seconde raison se trouve avant le concert du groupe de Chicago. Et elle…

A ne pas rater dans Interviews !