Articles sur H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de…

This is the hit : H-Burns & Kate Stables

Il y a des duos de pure convenance pour faire joli sur les disques d’artistes en mal d’inspiration. E il y a des duos de pure connivence où deux artistes vous saisissent d’émotion. C’est évidemment le cas pour ce Sister d’H-Burns et Kate Stables.

Power to H-Burns !

Du 3 au 13 juillet 2019 se tiendra la dixième édition du festival Days Off avec une belle programmation. On pourra aller voir Kraftwerk 3D, Thom Yorke, Charlotte Gainsbourg, Cat Power, Jónsi (Sigur Rós) et bien d’autres. Et on ne cache pas notre impatience pour le concert Cat Power le 4 juillet 2019. La première…

H-Burns out !

« La tigresse qui voit enlever sa portée, Est moins à redouter qu’une femme irritée » écrivit Tristan L’Hermite dans sa pièce Mariamne. Et quand en plus cette tigresse est au volant, c’est la mort au tournant assurée.

Hog Hog 2017 : Haut les cœurs !

On ne vous fera pas le coup du festival pas comme les autres et pourtant. Le festival Heart Of Glass Heart Of Gold, Hog Hog pour les intimes est un moment hors norme dans le paysage festivalier de l’été.

H-Burns en deux chapitres

Le nouvel album d’H-Burns, le lumineux Kid We Own The Summer évoque « le dernier été avant la fin de la jeunesse« . Avec ce diptyque, We Could Be Strangers / This Kind of Fire, l’adolescence se fait incandescente et imprévisible.

H-Burns – Kid We Own The Summer

H-Burns commence sévèrement à entrer dans le paysage musical hexagonal et à construire ce qui ressemble à une œuvre avec ce septième disque en dix ans. Avec Kid we own the summer (plus beau titre d’album de l’année ?), Renaud Brustlein prolonge le sillon tracé par le déjà formidable Night Moves en 2015.

Feu de joie

H-Burns trace son sillon. En dix ans, le plus californien des valentinois a construit une œuvre cohérente et personnelle, émaillée de rencontres importantes comme les producteurs Steeve Albini et Rob Schnapf ou sur son dernier disque, Kid We Own The Summer, le violon de Bertrand Belin. Entretien avec l’apaisé et l’apaisant Renaud Brustlein.

Vidéo : H-Burns – Naked

H-Burns à poil ? pas tout à fait puisque Bertrand Belin ou Alma Forrer font partie de la belle aventure de ce déjà septième album en dix ans, Kids we own the Summer.

L’été sans fin d’H-Burns

il y a des artistes que l’on suivra partout, de Goudargues à la Californie en passant par Cournon d’Auvergne chez Denis le viking.

A Chevalrex !

Chevalrex s’apprête à publier son nouvel album via le label Vietnam (H-Burns, Pharaon de Winter, O) après avoir enrichi le propos de La Souterraine. Graphiste, producteur (Eddy Crampes) et responsable de la salle des fêtes chez Objet Disque, Chevalrex est un touche-à-tout génial dont la modestie est proportionnelle à son talent. C’est donc vous dire…

Good Morning Vietnam !

En 2012, Franck Annese a lancé le label Vietnam pour publier un disque de H-Burns. En 2016, alors que l’industrie musicale peine à se remettre de son entrée dans l’ère numérique, le label Vietnam tient toujours debout et se porte bien. Il est passé d’une signature à huit et compte bien ne pas s’arrêter là.…

Histoire d’O

Nouvelle signature du label Vietnam, O publie son premier album solo en ce début d’année. Derrière O se cache Olivier Marguerit, membre de Syd Matters et fine gachette du paysage musical français. Un disque de Mina Tindle ? Il le produit. Le disque sensationnel de Stéphane Milochevitch alias Thousand ? Il tient la basse dessus.

Numéro 5 de La Maison Tellier !

La Maison Tellier est de retour en cette fin du mois de janvier 2016 pour son cinquième album. Et le changement, c’est maintenant. Accompagnée du dompteur Yann Arnaud, La Maison Tellier a lâché les fauves. A l’écoute d’Avalanche, l’auditeur retrouvera les fondations solides de cette Maison. Mais le décor a changé. L’ouragan Arnaud est passé…

Épicerie de luxe !

L’Epicerie Moderne de Feyzin près de Lyon fête cette année ses dix ans avec bien sûr encore et toujours des concerts mais aussi un livre retraçant l’aventure de cette salle périphérique et pourtant centrale dans le paysage culturel et musical de la région lyonnaise.

Et Bourgoin Jaillit !

Comment ne pas évoquer un festival qui regroupe la crème des artistes français qui font la musique d’aujourd’hui et que SK* affectionne particulièrement.

Le Rock Dans Tous Ses Etats 2015

L’édition 2015 du festival Le Rock Dans Tous Ses États se déroulera les 26 et 27 juin prochains à l’Hippodrome d’Évreux. Et comme on peut y voir le John Spencer Blues Explosion et l’ami H-Burns, on vous recommande chaudement d’y aller.

Grand plateau pour les Courts Concerts du Court-Métrage

Les Courts Concerts du Court Il fut un temps où Clermont fut sacrée bêtement capitale du rock alors que c’est bien sûr la capitale française du court métrage avec un festival international qui a vu éclore les plus grands réalisateurs. La 37ème édition (si, si !) aura lieu du 30 janvier au 7 février et…

H-Burns – Night Moves

Passons à confesse de suite. Malgré les bons papiers du collègue Gui Mauve, je n’avais jamais écouté ce groupe. Et puis par le plus grand hasard, je suis tombé sur Nowhere to Be, le premier single de Night Moves. Conséquence immédiate, je suis tombé amoureux de cette chanson. Comment faire autrement ? Qui peut résister…

Au pied de la cheminée avec H-Burns

On ne vous fera pas le coup de l’album de la maturité avec le déjà cinquième LP d’H-Burns. Pourtant Night Moves risque de marquer une étape importante dans la carrière du valentinois. Il suffit d’écouter ce parfait Nowhere To Be que l’on voudrait être le titre d’une plus grande reconnaissance pour un artiste discret qui…

Vidéo : H-Burns – Nowhere To Be

H-Burns trace sa route depuis une petite dizaine d’années de ses premiers titres sur myspace (c’est quoi ?!) à ce déjà cinquième album, Night Moves en passant entre autres par How Strange It Is To Be Anything At All et son sublime Horses with no medal ou Off The Map avec le starets californien Steve…

La pression monte à Bourges

Printemps de Bourges 2013 C’est le printemps, enfin un jour sur trois partout en France mais pas la semaine prochaine à Bourges.

Vidéo : H-Burns – Opposite Way

H-Burns – Opposite Way Jamie Harley (Twin Shadow, How To Dress Well, Memoryhouse, Koudlam, Memory Tapes) avait déjà réalisé le premier clip, 6 years de l’excellent nouvel album, Off The Map, du plus américain des dromois H-Burns.

Vidéo : H-Burns – Six Years

H-Burns – Six Years Six years c’est le titre du nouvel EP de H-Burns avant la parution de son dernier album, Off the map en février. C’est clairement une montée en puissance de la part de cet artiste qui ne cherche pas la lumière à tout prix mais sait s’entourer des meilleurs (Steve Albini, Jonathan…

La carte Albini

H-Burns enregistre au studio Electrical de Chicago Le dromois H-Burns est un infatigable voyageur avide d’expériences nouvelles et surtout de rencontres. Après avoir tourné l’an dernier avec le grand Chris Bailey de The Saints pour jouer le formidable Stranger, il enregistre son quatrième album avec monsieur Steve Albini dans le mythique studio Electrical de Chicago.…

H-Burns – Stranger

Avant l’enregistrement très prochainement d’un nouvel album produit par Steve Albini, Renaud Brustlein alias H-Burns s’enflamme le temps d’une coopération musicale avec le toujours fringant Chris Bailey des ‘Prehistoric’ (Sounds) Saints. Les titres sont rugueux, poisseux, les guitares sont de sortie, les voix sentent le pub un samedi soir. On ignore qui est le Stranger…