Âgée de 20 ans, Clairo s’apprête à sortir son premier album, Immunity. Et comme dans Koh-Lanta, elle devrait être intouchable avec ce totem de l’immunité.

Originaire d’Atlanta, Claire Cottrill aka Clairo a appris à jouer de la guitare à 13 ans et a écrit ses premières chansons à 16 ans. Quatre ans plus tard, elle enregistre son premier album avec un Vampire Weekend et fait tourner la tête à tous les amoureux de la pop.
Elle va aussi faire mal à la tête des majors américaines qui lui ont fait des ponts d’or pour qu’elle signe un contrat. Mais R.C.A., Capitol et Columbia se sont plantés et Clairo a signé chez Fader, un label fondé par un de ses proches.
Et comme Lloyd Cole du temps des Commotions, Clairo a ce petit côté aristocrate qui vous fait sentir un peu merdeux. Comme Lloyd Cole du temps de Rattlesnakes, Clairo a tout compris au film et nous émerveille avec ses chansons aussi simples qu’efficaces.

Clairo – Bags

Immunity de Clairo sera disponible le 2 août 2019 chez Fader Label/Caroline International.
Clairo sera en concert à Rock En Seine le dimanche 25 août 2019.

Clairo - Immunity

Tracklist : Clairo - Immunity
  1. Alewife
  2. Impossible
  3. Closer To You
  4. North
  5. Bags
  6. Softly
  7. Sofia
  8. White Flag
  9. Feel Something
  10. Sinking
  11. I Wouldn't Ask You

Rock En Seine

Avec : The Cure, Major Lazer, Jorja Smith, Aphex Twin, Foals, Royal Blood, Agar Agar, Alice Merton, Alpha Wann, Bagarre, Balthazar, Biche, Boy Azooga, Bring Me The Horizon, Calling Marian, Cannibale, Catastrophe, Celeste, Clairo, Decibelles, Deerhunter, Fils Cara, Girl In Red, Eels, Jeanne Added, Johnny Marr, Jungle, King Princess, Kompromat, La Chica, Lee-Ann Curren, Let’s Eat Grandma, Louis Cole Big Band, Mahalia, Mathilda Homer, Mauvais Oeil, Max Jury, Meteo Mirage, Mini Mansions, Mungo’s Hi Fi Feat. Charlie P. &Amp; Marina P., The Murder Capital, Polo &Amp; Pan, Prince Waly, Sam Fender, Silly Boy Blue, Süeür, Tommy Genesis, Two Door Cinema Club, Le Villejuif Underground, We Hate You Please Die, Weval, Zed Yun Pavarotti, 404Billy
Salle/lieuAdresseVilleduauSite web
Parc de Saint CloudDomaine National de Saint CloudSaint Cloud23/08/201925/08/2019site officiel
Tarifs : Jour réduit : 49€, Jour : 69€, Forfait 2 jours : 115€, Forfait 3 jours : 159€
Clairo – Immunity4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

We Hate You Please Die

Live Forever We Hate You Please Die !

C’est incontestablement la révélation de l’édition 2019 de Rock En Seine. A Saint-Cloud, il y avait la barbe d’Eels, la basse de Simon Gallup (The Cure) et les chaussettes rouges de Raphaël Balzary, étonnant chanteur de We Hate You Please Die. Vindicatif comme Lux Interior et tranchant comme un Stooges, ce Rouennais emmène son groupe…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».
Boy Azooga @ Rock En Seine 2019

[RES 2019] Boy Azooga, pop bazooka

Héritier de la folie douce des Gorky’s Zygotic Mynci et de l’éclectisme des Super Furry Animals, le Gallois Dave Newington alias Boy Azooga a eu tout bon sur son premier disque publié l’an passé chez le très chic label Heavenly Recordings (Mark Lanegan, UNLOVED, Amber Arcades). Il sera présent à Rock En Seine cette année…
Silly Boy Blue

[RES 2019] Royale Silly Boy Blue

La première écoute de Cecilia avait été un choc. Bonne nouvelle : quelques mois après, la force de ce morceau est toujours intacte. Entretien avec Silly Boy Blue qui va bientôt jouer, pour la première fois à R.E.S. !
Biche

[Rock En Seine 2019] To Biche or not to Biche ?

To Biche voyons ! A Rock En Seine, il y aura du très lourd avec The Cure. Mais il y aura aussi des jeunes pousses qui ne demandent qu’à fleurir. C’est le cas de Biche et son psychédélisme finement ciselé qui s’apprête à jouer le 23 août 2019. Enquête sur ces gens bien sous tous…

Plus dans Chroniques d'albums

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.