Mark Mulcahy – The Gus

Mark Mulcahy est de retour cet été avec The Gus son sixième album solo. Mulcahy quitte les paysages de l'Amérique des ombres qu'il côtoyait sur son précédent disque, The Possum in the Driveway et débarque dans une librairie pour écrire des chansons inspirées par George Saunders. Le résultat est flamboyant.


A vrai dire, la qualité des chansons de The Gus n’était pas un sujet d’inquiétude. Depuis 1987, Mark Mulcahy rend des copies impeccables, que ce soit avec Miracle Legion ou Polaris. Pour comprendre l’importance (et surtout l’influence) de cet écrivain aux Etats-Unis, il suffit de se pencher sur les participants de Ciao My Shining Star : The Songs of Mark Mulcahy, un disque « hommage ». Qui peut, à l’heure actuelle, se targuer de réunir Thom Yorke, Frank Black, The National, Dinosaur Jr., Michael Stipe (et on en oublie) sur un même disque ? Mark Mulcahy.

Mark Mulcahy – Mr. Bell

Inspiré par George Saunders (dont on recommande au passage Lincoln au Bardo) et enregistré dans une bibliothèque, The Gus est un disque extrêmement bien charpenté qui évoque Trump (Mr. Bell) ou l’Amérique des années 30. Produit par Marc Seedorf (Dinosaur Jr.), The Gus est un régal.
La presse américaine a célébré ce disque. La presse anglaise vient de lui emboîter le pas. A nous de jouer.

The Gus de Mark Mulcahy est disponible chez Mezzotint.

Mark Mulcahy - The Gus

Mark Mulcahy - The Gus

Tracklist : Mark Mulcahy - The Gus
  1. Wicked World
  2. Daisy Marie
  3. Taking Baby Steps
  4. Later for the Box
  5. I Won’t Tell Anyone But You
  6. People:Beware
  7. Mr. Bell
  8. Happy Boat
  9. A Long Time Ago
  10. What If I Go Off with Bob ?

Mark Mulcahy – The Gus
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.