Ilgen-Nur – Power Nap

Originaire d'Hambourg, Ilgen-Nur a 21 ans et vient d'écrire 10 belles chansons qui devraient faire plaisir à tous nostalgiques des 90's et les fervents défenseurs d'une idée du rock.


Les Etats-Unis ont Snail Mail, le Vieux Continent à Ilgen-Nur. Et c’est très bien comme ça…
Deux ans après ses débuts sur scène, un an après l’EP No Emotions, là voilà avec un premier album dont les écoutes successives forcent l’admiration.

Ilgen – Nur — Silver Future

En deux coups deux coups de cuillère à pot et trois à corps, cette Hambourgeoise fait sien l’héritage de Hole et des 90’s. Attention, aucune nostalgie ici. Non, juste des chansons formidables qui auraient fini en rotation lourde sur Skyrock, coincées entre Loser de Beck et un titre des Smashing Pumpkins. Pour le coup, c’est nous qui sommes nostalgiques… Avec Power Nap et un discours neuf, Ilgen-Nur fait découvrir les joies (et les peines) de la Generation X aux jeunes d’aujourd’hui et rend nostalgiques tous les trentenaires.

Power Nap d’Ilgen-Nur est disponible via Power Nap Records.
Ilgen-Nur sera en concert les :

  • 23/10 Paris Supersonic
  • 24/10 Lyon Le Sonic
  • 25/10 Tourcoing Le Grand Mix
  • 26/10 Angers Le Garage

Ilgen-Nur - Power Nap

Tracklist : Ilgen-Nur - Power Nap
  1. In My Head
  2. Nothing Surprise Me
  3. Soft Chair
  4. TV
  5. Silver Future
  6. Easy Way Out
  7. New Song II
  8. You're A Mess
  9. Clean Sheets
  10. Deep Thoughts

Ilgen-Nur – Power Nap
8.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.